A la uneActualité générale.ActualitésUzès-Pont-Bagnols

BAGNOLS Les journées des copistes, ou quand le musée devient lieu de création

Une participante s'attelle à une copie de "Nu au fond mauve" d'Albert André (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Une participante s'attelle à une copie de "Nu au fond mauve" d'Albert André (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Cette année encore, ils sont une vingtaine à avoir investi le musée Albert-André de Bagnols pour ces 11e journées des copistes.

Pendant trois jours, depuis vendredi jusqu’à ce dimanche soir, ils choisissent une ou plusieurs œuvres pour en réaliser une copie ou une libre interprétation, le tout devant les visiteurs du musée.

« C’est passionnant »

Des visiteurs qui ont l’opportunité d’observer les artistes en pleine création, et de voir les œuvres se réaliser sous leurs yeux.

« Il peut s’agir d’amateurs comme d’artistes confirmés » explique Cordelia Delaitre, animatrice du patrimoine au Conseil général, « mais la plupart sont des habitués, certains viennent depuis 10 ans. »

C’est le cas de Madeleine, qui entreprend de faire une copie de Danaïde, œuvre du célèbre sculpteur Auguste Rodin. « C’est passionnant, c’est super agréable, affirme t-elle. Il y a un bon échange entre tous les participants. »

Madeleine en train de refaire "Danaïde" d'Auguste Rodin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Madeleine en train de refaire "Danaïde" d'Auguste Rodin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« C’est un vrai club d’amitiés »

Elle aperçoit Stuart, Anglais qui possède une résidence dans le coin, et qui vient aux journées des copistes depuis 10 ans, comme elle : « On ne se voit pas le reste de l’année, mais on se retrouve chaque année avec grand plaisir. C’est un vrai club d’amitiés. »

D’ailleurs, Madeleine et deux autres de ses amies présentes au musée Albert-André ce week-end exposeront leurs œuvres du 6 au 12 octobre prochain au centre Saint-Maur de Bagnols.

Les journées des copistes, c’est jusqu’à ce dimanche de 10 heures à midi et de 14 heures à 18 heures au musée Albert-André, entrée libre.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité