Actualité générale.ActualitésUzès-Pont-Bagnols

BAGNOLS La Grande Guerre s’expose en timbres, mais pas que !

Environ 4000 timbres sont exposés (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Environ 4000 timbres sont exposés (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

En cette année de centenaire du déclenchement de la première guerre mondiale, les initiatives ne manquent pas.

Celle prise conjointement par le Club philatélique Bagnols Marcoule (CPBM) et Philat’EG 30, deux associations philatélistes, n’est pas des moindres.

L'association Les Poilus de Vaucluse a prêté des costumes d'époque (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'association Les Poilus de Vaucluse a prêté des costumes d'époque (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Tous les aspects de la guerre de 14 sont traités »

En effet, les deux associations proposent jusqu’à samedi une exposition au centre Saint-Maur regroupant environ 4000 timbres, plusieurs dizaines de lettres et 1000 cartes. Des cartes variées, puisqu’il s’agit autant de cartes patriotiques, avec des caricatures et des dessins satiriques, que de cartes de correspondance des soldats. « Tous les aspects de la guerre de 14 sont traités », explique Jean-Louis Chautard, président de Philat’EG 30.

Une exposition philatélique qui s’écarte donc quelque peu des timbres stricto sensu. Pour Claude Prévost, président du CPBM, la raison est simple : « la guerre de 14 est limitée en philatélie, alors nous avons fait appel aux Poilus de Vaucluse et à l’association Racines de Vénéjan, qui nous ont prêté des pièces. »

De fait, à côté des timbres trônent des mannequins en uniformes d’époque apportés par les Poilus de Vaucluse, et des correspondances de l’association Racines sont exposées.

Une montre traversée par une balle et une boussole mentionnant "le général Pétain" sont exposées (Photo : Thierry Allard : Objectif Gard)
Un briquet traversé par une balle et une boussole mentionnant "le général Pétain" sont exposées (Photo : Thierry Allard : Objectif Gard)

« Souvenir du colonel Pétain »

On peut notamment y lire l’attente et l’angoisse des familles durant la guerre mais aussi la joie à la fin du conflit, comme dans cet extrait d’une lettre du 28 juillet 1918 : « Tu me dis que tu vas bientôt rentrer… Quelle joie de te revoir après quatre ans de séparation forcée ! »

Parmi les courriers exposés, on note la correspondance d’un certain Honoré Dembrun, qui a combattu durant les quatre années, et qui permet de voir la Der des Der d’un autre angle.

Des objets d’époque sont également proposés, parmi lesquels un briquet traversé par une balle et une boussole sur laquelle est gravée « Souvenir du colonel Pétain »…

L’entrée de l’exposition est gratuite, de 9h à 12h et de 14h à 18h, 17h le samedi.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité