Actualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

PONT-SAINT-ESPRIT Débats enflammés lors de la réunion de constitution des nouveaux comités de quartier

Le maire Roger Castillon (debout au centre) était venu avec plusieurs de ses adjoints mardi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le maire Roger Castillon (debout au centre) était venu avec plusieurs de ses adjoints mardi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Il y a trois ans, Pont-Saint-Esprit mettait en place des comités de quartier. Des comités qui étaient renouvelés mardi soir à la caserne Pépin.

La salle des fêtes de la caserne Pépin était pleine pour ce moment de démocratie participative. Le maire Roger Castillon, l'adjoint en charge des travaux Vincent Rousselot, celui en charge de la sécurité Daniel Mouchetant, la conseillère municipale déléguée aux quartiers Marie-Thérèse Séquier, l'animatrice des comités de quartier Christine Clerc et les représentants de la police municipale étaient venus à leur rencontre.

Après s'être félicitée que "le taux de participation aux réunions a été d'environ 60 %", Christine Clerc a regretté cependant qu'il y ait eu "beaucoup de mal à dépasser les problèmes de poubelles mal placées ou de trous dans le goudron." Pour elle, les comités de quartiers doivent servir à "travailler sur des projets à plus long terme."

"Faire remonter des choses"

Elle n'a pas vraiment été entendue : rapidement, la réunion a servi à faire part de doléances. Des marques de stationnement pas faites aux déjections canines sur le bord du Rhône en passant par les points de collecte des déchets, les débats se sont parfois enflammés, et Roger Castillon a dû appeler au calme. Quelques points plus proches de l'ordre du jour ont toutefois été débattus, comme la place du délégué de quartier, qui n'a pas de statut légal aujourd'hui. S'il n'est pas question pour eux de "faire la police", certains délégués ont exprimé le souhait d'une officialisation de leur statut, via notamment l'obtention d'une carte ou la constitution d'une "sorte d'association".

Le maire et ses adjoints, qui ont consciencieusement pris des notes tout au long de la réunion, ont répondu qu'ils "allaient y réfléchir." Après plus d'une heure, les riverains ont été invités à s'inscrire sur les registres correspondant aux six secteurs définis par la mairie. Parmi les participants, une voix a expliqué avoir trouvé ces réunions des comités de quartier "très intéressantes, car elles ont permis de faire remonter des choses." C'était le cas mardi soir...

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité