A la uneActualité générale.Actualités

FAIT DU JOUR Subventions en baisse : la polémique qui agite le cinéma du Capitole et le maire d’Uzès

Cinéma le Capitole Uzès
Le cinéma le Capitole est-il en danger ? (Photo www.projectionniste.net)

Suite au vote de la baisse des subventions accordées au cinéma le Capitole, la directrice Michèle Berrebi reproche au maire Jean-Luc Chapon cette prise de position. À tel point que les deux parties se livrent une bataille interposée.

C'est une histoire qui mobilise tous les passionnés de septième art d'Uzès. Le cinéma le Capitole, le seul de la ville, " est menacé de disparition ", assure sa directrice, Michèle Berrebi. En cause, une perte de subvention de " 10 000€ votée par la municipalité en place ". Ladite subvention passant de 50 000€ par an à 40 000€ selon une décision actée au dernier conseil municipal par le maire, Jean-Luc Chapon (UMP) et que ne comprend pas Michèle Berrebi, 71 ans, qui gère les murs depuis sept ans. " Le maire avait assuré qu'il ne modifierait pas les subventions avant la campagne municipale ". Si elle se refuse à en faire " une affaire politique ", elle ne compte pas rester inactive alors qu'elle a investi plusieurs dizaines de milliers d'euros dans le cinéma. " Nous faisons 80 000 entrées par an. avec deux manifestations par mois. Le Capitole, c'est le poumon de la ville. Il n'y a rien à Uzès mais vous savez, je suis propriétaire et si je dois vendre, ce n'est pas un souci ". Elle espère donc bien récupérer cette subvention par tous les moyens possibles, " même si le maire se refuse de me recevoir ".

Le dernier bilan est " positif ". Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès

Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès réalise son sixième mandat... Photo © objectifgard.com / MA
Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès, réalise son sixième mandat. (Photo Objectifgard.com)

Un maire qui entend se défendre et qui se dit " satisfait que cette polémique éclate ", puisqu'elle permet " de montrer aux Uzétiens que nous versions 50 000€ par an au cinéma ". C'est en voyant le bilan " positif ", du dernier exercice du cinéma que le maire s'est décidé. Il estime de plus, " qu'avec 40 000€ par an, la directrice peut arriver à payer trois salariés ", même si l'intéressée indique qu'elle ne s'est pas payée de salaire durant plusieurs mois. " Si le cinéma est en danger, nous verrons plus tard ce que nous pourrons faire ", rétorque Jean-Luc Chapon. C'est aussi le point restauration du cinéma qui centralise les tensions. " Sur le dernier bilan, le restaurant fait 60 000€ de chiffre d'affaires ", soutient le premier magistrat d'Uzès qui a vu de nombreux restaurateurs frapper à sa porte, mécontents que la subvention accordée au cinéma profite au restaurant. " Il y a 63 points de restaurations dans la ville. Elle parle de bar à soupe mais il y a même des plats à emporter ". le site internet propose aussi des sushis. Affaire à suivre.

jeanmarie.cornuaille@objectifgard.com

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “FAIT DU JOUR Subventions en baisse : la polémique qui agite le cinéma du Capitole et le maire d’Uzès”

  1. La subvention n’est pas un du ! Une subvention est une « libéralité » accordée par une puissance publique (Etat, collectivité territoriale, établissement public) à une association. La puissance publique dispose d’une totale liberté pour l’octroi des subventions.
    Seules les associations déclarées peuvent recevoir des subventions, mais elles ne peuvent se prévaloir, en la matière, d’aucun droit. « L’octroi antérieur d’une subvention annuelle à une association ne lui confère aucun droit à son renouvellement » (Tribunal administratif de PARIS – 26 février 1964).

    Aussi , et même si le cinéma est en « danger » , il est formellement interdit aux collectivités publics de combler le passif (dettes) , d’une association ( la subvention est affecté à l’objet de l’association) et donc surtout pas à une société !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité