Actualité générale.ActualitésActualités Gard.

NÎMES Une centaine d’avocats du barreau manifestent leur mécontentement vis à vis de la chancellerie

Grève des avocats (Photo Jean-Marie Cornuaille/ Objectif Gard)
Les avocats ont bloqué quelques minutes les bus qui passaient devant le Palais de justice. (Photo Jean-Marie Cornuaille/ Objectif Gard)

À l'image du mouvement national qui touche tous les avocats, le barreau de Nîmes a manifesté son désaccord des engagements pris par la chancellerie, qui se refuse d'augmenter le budget des aides juridictionnelles. Pour protester, les avocats " commis d'office n'exerceront pas ", indique Françoise Heuillon-Schnitzler, bâtonnier de l'ordre. Après le mouvement du 5 juin dernier, la décision de la chancellerie " de taxer le chiffre d'affaires des cabinets d'avocats pour financer ces aides juridiques est inacceptable, comme si les médecins finançaient la sécurité sociale ". Ce manque de financement des aides juridiques, c'est avant tout un problème pour les jeunes avocats " car ce sont eux qui assurent la majorité des aides juridictionnelles ", note Marie Mazars-Kusel, présidente de l'union des jeunes avocats. Au barreau de Nîmes, la moitié des avocats ont " moins de 40 ans ", et sont donc particulièrement touchés.

Grève des avocats (Photo Jean-Marie Cornuaille/ Objectif Gard)
Les avocats devant le Palais de justice. (Photo Jean-Marie Cornuaille/ Objectif Gard)

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité