A la uneActualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

NÎMES L’opposition FN présente ses « locaux insalubres » attribués par la municipalité

Yoann Gillet, . Photo : Coralie Mollaret : Objectif Gard.
Ce matin, le président du groupe FN au conseil municipal Yoann Gillet, s'est indigné du local attribué par la mairie . Photo : Coralie Mollaret : Objectif Gard.

Coup de gueule ce matin du groupe FN au conseil municipal qui a fait visiter à la presse leur local attribué par la ville.

Il vaut parfois mieux en rire qu'en pleurer… Et pourquoi pas, s'indigner devant la presse ! C'est ce qu'ont fait ce matin, les sept élus du groupe d'opposition FN au conseil municipal de Nîmes en organisant une conférence de presse. Le tout premier rendez-vous de leur mandature, dans leur locaux rue Bourdaloue, qui vraisemblablement marquera les esprits. D'une superficie d'environ 100 mètres carré, l'appartement est judicieusement niché au coeur de ville, à deux pas du musée des Beaux-Arts. "Il y a quelques semaines, le cabinet du maire UMP Jean-Paul Fournier m'a dit qu'il devait rénover les lieux. J'ai été agréablement surpris", se remémore le président de groupe Yoann Gillet. Seulement vendredi, lors de la remise officielle des clefs, la désillusion a pris le pas sur l'enthousiasme : "j'ai rejoint le chef de cabinet du maire pour signer le bail, et là j'ai trouvé des locaux dans un état lamentable, insalubre…", ajoute l'élu qui a malgré tout accepté de signer le bail, pour dit-il, "le montrer à la presse".

Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Tapisserie déchirée, moisissure sur les murs et tuyauterie rouillée, "vous voyez bien qu'il n'est pas possible de recevoir des Nîmoises et Nîmois ici", poursuit Yoann Gillet. "Non mais vous imaginez Françoise Dumas ici ?", ironise Laurence Gardet. "Oh même la mère Fayet n'accepterai pas non plus", renchérit sa collègue Henriette Doyen. Pour Thierry Jacob, cette situation "prouve le peu de considération que Jean-Paul Fournier, le maire de Nîmes, a pour son opposition ! Avec ce comportement, il s'assoit sur la démocratie et les 25% des électeurs qui ont voté pour nous aux dernières élections".

Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard
Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard

Remontés, les élus frontistes vont "écrire une lettre au préfet et au maire. Jean-Paul Fournier doit trouver un autre local ou faire des travaux. Mais une chose est sûre, nous ne lâcherons rien", soupire Yoann Gillet. Contacté par nos soins, l'ancien occupant des lieux et ex-conseiller municipal EELV, Alain Fabre Pujol, se souvient : "nous avons demandé à plusieurs reprises au maire de faire des travaux. Il ne les a jamais fait. Alors, nous avons rencontré les Nîmois ailleurs".

La communiste Catherine Bernié-Boissard membre du groupe d'opposition Nîmes 2020 l'avoue : "nous ne sommes pas mieux lotis rue Rangueil. Nous sommes dans un immeuble avec une cage d'escalier qui ne permet pas aux personnes âgées de venir nous voir…". Outre les locaux, c'est le journal municipal qui fait aussi débat dans l'opposition: "le maire peut faire ce qu'il veut, mais il a choisi de nous attribuer 343 signes, un espace qui correspond aux résultats des municipales. Pour vous illustrer, cela nous fait trois tweets ! Il aurait pu nous donner une page ". Pas très classe… Mais en politique, loin du défilé des amabilités, l'univers reste impitoyable.

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “NÎMES L’opposition FN présente ses « locaux insalubres » attribués par la municipalité”

  1. « Un petit tour d’horizon sur ces 3 premiers mois de présence au conseil municipal.

    -toujours rien sur le stationnement, la fluidité de la circulation, le commerce de proximité alors que les travaux du TCSP autour de l’écusson vont plomber encore un peu plus la situation.
    -cacophonie sur les rythmes scolaires avec des parents qui s’inquiètent, à juste titre.
    -musée de la Romanité > 80 à 100M > interrogation sur les impôts locaux.
    -flou sur les aides aux associations > quel bilan hormis le clientélisme ?
    -gare LGV > Manduel, Feuchères, Garons ?

    Quant au gourbi faisant office de permanence pour recevoir les Nîmoi(se)s mis à la disposition des élu(e)s FN par la mairie, il ressemble plus à l’état de l’UMP suite aux affaires qu’à un local respectueux de la démocratie.
    Je veux dire à J.P Fournier, à travers Objectif Gard, que sa façon de faire est minable, c’est la première et la dernière fois que je mets les pieds ici»

    Thierry JACOB
    Groupe FN-Nîmes

  2. Ces locaux sont dégueulasses, insalubres et indécents.
    Indécents, comme le comportement de Jean-Paul Fournier dans cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité