Actualités Gard.Santé.Société

SANTÉ Selon un rapport de la Drees, le Languedoc-Roussillon est la cinquième région en terme d’IVG

(Photo d'illustration Objectif Gard)
Il y a eu 10 480 IVG dans la région en 2012. (Photo d'illustration Objectif Gard)

Selon le rapport de la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), le nombre d'IVG en Languedoc Roussillon est de 10 480 en 2012. Un total qui place la région en cinquième position loin derrière l'Île de France (54 009), PACA (22 200), Rhône-Alpes (19 157) et le Nord-Pas-de-Calais (12 639). Selon la Drees, ces chiffres " sont stables depuis une dizaine d'années ". Ainsi 18 femmes sur 1 000 ont eu recours à une interruption volontaire de grossesse en Languedoc-Roussillon en 2012, soit un peu plus que la moyenne nationale qui est de 14,5 femmes ayant pratiqué l'IVG pour 1 000 femmes. Contrairement à ce que l'on peu imaginer, ce sont les 20-24 ans qui sont les plus touchées même si les jeunes femmes de moins de 20 ans ne sont pas loin derrière. Le problème ne provient pas de la contraception, puisque 2/3 des femmes ayant eu recours à un IVG utilisaient des méthodes contraceptives, mais bien " la mauvaise utilisation des contraceptifs " avec en premier lieu " l'oubli de la pilule ou l'accident de préservatif " et ce malgré la vente de " 1,2 millions de pilule du lendemain ou du surlendemain par an ".

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité