A la uneActualité générale.ActualitésEconomieEconomie.

BAGNOLS Comment lutter contre la désertification commerciale de la rue de la République ?

La rue de la République, mardi après-midi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La rue de la République, mardi après-midi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

14 locaux commerciaux à louer sur la rue de la République, en plein centre-ville de Bagnols, c’est beaucoup.

Inquiets de ce qui est qualifié de « désertification commerciale » de cette rue, la municipalité, la CCI, la Fédération Nationale de l’Immobilier Gard-Lozère, les propriétaires et l’association des commerçants se sont rencontrés jeudi en mairie pour discuter de la mise en place d’un dispositif.

Lors de la réunion, jeudi en mairie de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Lors de la réunion, jeudi en mairie de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Certains locaux à louer depuis 3 ans

L’occasion de faire le point sur les causes de cette situation. Pour certains, comme ce propriétaire d’un magasin à louer dans la rue de la République, « Bagnols n’est pas attractif pour les commerçants. Ils me le disent clairement. » Certains ont des locaux à louer depuis… 3 ans.

Pour Valérie Salley et Hamid Bouchafa, représentants de la CCI de Nîmes, cette situation est due à la conjonction de plusieurs facteurs. « Internet, qui fait baisser le commerce vitrine », mais également « des porteurs de projets qui se lancent par défaut », et « des banques frileuses. » Valérie Salley a également rappelé que Bagnols était touché par « plusieurs zones d’évasion commerciale : Le Pontet, les Angles, Orange et dans une moindre mesure Bollène. »

Un local inoccupé rue de la République, mardi après-midi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Un local inoccupé rue de la République, mardi après-midi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Se battre pour avoir un centre-ville attractif »

Parmi les acteurs présents dans la salle, un consensus s’est dégagé : il est impératif de « se battre pour avoir un centre-ville attractif. »

Pour ce faire, le conseiller municipal délégué au commerce Philippe Berthomieu et la chargée du service action commerciale de la mairie Claudine Barthes ont proposé de mettre en place une opération proche de celle lancée l’an dernier dans la rue Crémieux, « la Rue des Artistes ».

Cette opération, qui visait à aider l’occupation des locaux disponibles par des artistes et artisans d’art en baissant les loyers ainsi qu’à décorer les entrées de la rue et les vitrines de locaux inoccupés, a permis de relouer 4 locaux.

« Ça marche bien »

Parmi ces locaux, un ancien restaurant devenu lieu de création et de vente d’artisanat d’Art. 7 créateurs (tailleur de pierre, potier, styliste, etc.) se partagent le local pour vendre leurs créations. « Ça se vend bien, explique Violaine Charay, créatrice de bijoux. On a essayé de faire en sorte que les gens se sentent comme chez eux. »

Un peu plus loin, Sandy Colombier a signé un bail d’un an pour installer son activité de réfection de sièges, de fabrication de coussins et de relookage de meubles. Avant, elle travaillait chez elle, à Saint-Laurent-des-Arbres. Ici, « ça marche bien », affirme-t-elle, en avouant profiter de la proximité de la boucherie Miaille, qui draine beaucoup de passage.

A priori, on s’oriente vers une opération du même type pour la rue de la République, qui se déroulerait de septembre à décembre. La mairie a prévu un budget de 5000 euros, notamment pour apporter des aides au paiement des loyers. Reste à voir la thématique, et à trouver les différents artistes et artisans d’art.

A plus long terme, la CCI et les différents acteurs envisagent la création d’une commission sur l’attractivité de Bagnols.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “BAGNOLS Comment lutter contre la désertification commerciale de la rue de la République ?”

  1. Pèle-mêle, ce qui pose problème au niveau de la rue de la République : les loyers qui sont chers et disparates selon le lieu, les horaires d’ouverture des commerces (fermer un commerce entre midi et deux est suicidaire), l’accueil chez certains commerçants où l’on a l’impression de les em*** plus qu’autre chose, le manque de grandes enseignes (malgré la présence de quelques enseignes comme cache-cache ou camaïeu… qui eux sont ouverts entre midi et 2), le fait que les commerces se montent plus en zone commerciales qu’en centre… Bref, internet devient marginal face à ce bilan. Il serait de bon aloi que les commerçants bagnolais révisent leur position et leur façon de travailler. Si les grandes enseignes d’Avignon se retrouvent à Bagnols, avec peu ou prou la même flexibilité, il n’y aura plus aucune raison de partir de l’autre coté du Rhône.

    1. La boutique L’Entrée Libre rue crémieux est ouverte de 10h à 19h non stop et ceci du lundi au samedi ! N’hésitez pas à vernir à notre rencontre afin de nous encourager dans notre démarche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité