Actualité générale.Actualités

BARJAC Le festival des Cordes Sensibles commence ce soir

Ulrich Messthaler dans son mas en Cévennes. Photo Raphaël Motte/Objectif Gard
Ulrich Messthaler dans son mas en Cévennes. Photo Raphaël Motte/Objectif Gard

La 11e édition du festival des Cordes Sensibles, organisé par l'association de rencontres autour de la musique ancienne, commence ce soir à Barjac. Jusqu'au 6 juillet, les communautés de communes De Cèze Cévennes et Vivre en Cévennes accueilleront de nombreux artistes ainsi que de jeunes chanteurs qui débutent leur carrière de concertiste.

Le programme

Mercredi 2 juillet, 21h, Château de Barjac, 20 € : Concert d’ouverture avec Patrick Ayrton, clavecin. « Le clavecin autrement », œuvres de Bach, Mozart, Satie, Gershwin et Miles Davis… Patrick Ayrton est un véritable amoureux des claviers, aussi à l’aise sur un piano qu’un orgue, un clavecin ou un harmonium. Il partage sa carrière artistique entre sa pratique d’instrumentiste et la direction d’orchestre. Il présentera un répertoire des XIXe et XXe siècles joué au clavecin avec des chefs d’œuvres baroques de Purcell, Bach ou Hændel, mais aussi des pièces d’Éric Satie, George Gershwin ou Miles Davis avec une sonorité jamais entendue.

Jeudi 3 juillet, Eglise de Saint Jean de Valériscle : Master-class dirigée par Ulrich Messthaler, soliste international.  La Master-class est destinée aux jeunes chanteurs débutant leur carrière professionnelle et sera centrée sur des airs d’opéra et cantates baroques. Ulrich Messthaler, coach vocal et directeur artistique du festival, animera cette cession. Néophyte ou passionné, vous pourrez assister gratuitement à la Master-class. De 10h à 13h et de 15h à 18h.

Vendredi 4 juillet, 21h, Orangerie du château de Potelières, 15 € : Concert Jeunes Talents de la Master Class avec Patrick Ayrton, clavecin. Cet événement souligne une nouvelle fois la dimension pédagogique du festival auprès des jeunes. Cette année, à l’issue de la Master-class d’Ulrich Messthaler à laquelle ils participeront du 2 au 4 juillet, les jeunes musiciens professionnels de toutes nationalités se verront offrir l’opportunité de se produire dans des conditions professionnelles, le tout dans un lieu magique.

Samedi 5 juillet, 21h, Temple de Saint Ambroix, 25 € : Concert Chant grégorien avec Mora Vocis, « Hildegard von Bingen, hier et aujourd’hui ». Ces dames étonnantes de Mora vocis arrivent des quatre coins du monde et continuent à surprendre le public. Avec leurs volutes vocales elles font vibrer les pierres et l’acoustique de chaque lieu. Toujours chantant de mémoire et en déambulation adaptée, Mora vocis apprivoise chaque architecture du patrimoine. Depuis leur premier disque en 1997 de nombreux autres ont suivi jusqu’au dernier, « l’amante », consacré aux œuvres de Hildegard von Binge.

Dimanche 6 juillet, 21h, Église de Saint Jean de Valériscle, 20€ : Concert final « Le Clavecin chromatique » avec Johannes Keller, clavecin chromatique, Jan Börner, haute-contre et Petra Stiber, violon baroque. Œuvres de Carlo Gesualdo, Johann Jakob Froberger, John Bull et Georg Muffat.  Johannes keller est d’origine Suisse et vit aujourd’hui à Bâle. Sa première approche de la musique s’est faite au clavecin auprès d’Andreas Schweizer, puis de Naoki Kitaya. Il termine ses études en 2008 avec diplôme et distinction à la Schola Cantorum Basiliensis chez Jörg-Andreas Bötticher. Entretemps il s’est enrichi de l’expérience de la scène avec l’orchestre Venice Baroque, l’académie de chambre de Potsdam, le Teatro Arcimboldo, l’orchestre de chambre de Zurich et bien d’autres.

Master Class dirigée par Ulrich Messthaler, du 2 au 4 juillet 2014 : La master class développera le thème d’ornementations d’airs de Haendel, un répertoire vocal incontournable pour des chanteurs qui pourront ainsi, apprendre et comprendre, l’approche historique des opéras. Les élèves pourront donc, dans des conditions professionnelles, chanter ce répertoire lors du concert de clôture, et se présenter dans de bonnes conditions à des auditions professionnelles. Equipe pédagogique : Ulrich Messthaler, Voix et Patrick Ayrton, clavecin.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité