EconomieEconomie.

ÉCONOMIE Lors des Assises du centre-ville à Dijon, Nîmes fait acte de candidature pour 2015

Photo : la délégation nîmoise menée par Henry Douais, président de la CCI et Sophie Roulle, maire adjointe déléguée à la redynamisation du centre-ville.
Photo : la délégation nîmoise menée par Henry Douais, président de la CCI et Sophie Roulle, maire adjointe déléguée à la redynamisation du centre-ville.

 

Nîmes était présente en force lors des assises nationales du centre-ville qui viennent de réunir à Dijon 800 congressistes, élus, parlementaires, dirigeants consulaires et d’associations de commerçants, tous préoccupés par le devenir des cœurs de ville, et notamment de leur appareil commercial.

A l’initiative de la CCI Nîmes, une délégation composée d’élus et techniciens de la Ville et de la compagnie consulaire a participé pendant deux jours à l’ensemble des conférences et ateliers. Le président de la CCI Nîmes Henry Douais est notamment intervenu en tribune pour la table ronde sur le rôle des grandes enseignes en tant que locomotives du centre-ville aux côtés du député de Côte d’Or Laurent Grandguillaume et des responsables du développement de Jeff de Bruges et Carrefour City. La CCI disposait également d’un stand dans le village des exposants pour présenter ses actions en faveur du commerce de proximité, notamment le chèque cadeau 100% gardois Fédébon et la démarche qualité « Préférence Commerce ».

Mais pour Nîmes, l’enjeu était double puisque la Ville et la CCI, avec le soutien actif du président de la CCI Alès Francis Cabanat, membre du bureau de l’association organisatrice « Centre-Ville en Mouvement » a fait acte de candidature pour accueillir l’édition 2015.

On pourrait atteindre le millier de participants puisqu’elle coïncidera avec le 10è anniversaire des assises qui progressent d’année en année. Pour Henry Douais « c’est une occasion formidable de mettre un coup de zoom supplémentaire sur le potentiel de Nîmes, mais aussi d’amener du chiffre d’affaires au commerce de centre-ville, car un congressiste dépense en moyenne trois fois plus qu’un touriste classique, et je me réjouis avec le vice-président Jean-Michel Testard présent à mes côtés à Dijon où Sophie Roulle représentait le sénateur-maire de notre partenariat avec la Ville sur cette action ».

La candidature semble bien engagée puisque une première visite des installations a été effectuée par les organisateurs en juin et que Nîmes est dans la « short list » avec Aix en Provence. Réponse officielle début septembre.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité