A la unePolitiquePolitique.

BEAUCAIRE Sanchez fustige Bourbousson après l’audit de la chambre régionale des Comptes

D.R/ (Photo J.-M.C.)
D.R/ (Photo J.-M.C.)

Julien Sanchez, actuel maire FN de Beaucaire, envisage de saisir un tribunal contre Mr Bourbousson. En cause, son bilan accablant rendu par l’audit de la chambre régionale des Comptes.

C'est dans une salle archi-comble de la mairie de Beaucaire qu'avait lieu hier soir un conseil municipal mouvementé. "J'entend gérer la commune en père de famille", voilà les premiers mots prononcés par le nouveau maire beaucairois FN Julien Sanchez. L'assemblée s'en amuse, mais l'heure n’est pas à l'humour. Très vite, l’attention se porte sur l'audit de 49 pages de la chambre régionale des Comptes qui dénonce une gestion alarmante, teintée de dépenses excessives en tout genre, et de favoritisme à peine dissimulé. Mr Dubois, conseiller municipal d’opposition présent dans la salle, précise, « Le nombre d’employés municipaux a doublé depuis 1980, pour seulement 3000 habitants de plus ». L’audit révèle un taux d’absentéisme record accentué par un cadeau de 3 semaines de congés payés supplémentaires accordés par l’ancien maire à ses employés. Pas moins de 230 000 euros d’heures supplémentaires payées, une prise en charge des repas du personnel alors même que ceux-ci disposaient de chèques-déjeuners. Des primes supplémentaires accordées alors que les employés n’effectuaient pas le nombre d’heures de travail annuel légal, soit 1607 heures. A cela s’ajoute une gratuité quasi systématique des évènements de la ville, et des privilèges démesurés. En exemple, Julien Sanchez citera un concert spectacle de 2009 organisé par la ville où 50 entrées ont été payé contre…427 invités. 56 000 euros par an de repas. «C’est comme ça, on est allé au restaurant. Nous verrons bien ce que vous ferez de cette commune» répond Mr Bourbousson.

« Il a été généreux avec l’argent des autres »

Pendant plus d’une heure, les accusations vont fuser devant une foule abasourdie, entre dégoût et plaisanterie amère pour le contribuable. Les termes, souvent très incisifs, employés par l’actuel maire Julien Sanchez envers son prédécesseur, font mouche dans la salle. «Je souhaite abolir ces privilèges et combattre ces absentéismes excessifs en instaurant un système de pointeuse dès janvier 2015 » Des coupes budgétaires drastiques qui risquent de changer profondément certaines habitudes. A la question « Votre bilan vous satisfait ? » l’ancien maire rétorque « Rien n’est satisfait pleinement». Claude Dubois, conseiller municipal et candidat malheureux aux dernières élections, précise « Ces excès concernaient les élus de la majorité » Mr Sanchez lui renvoie la balle, « Mais ces privilèges ne vous choque pas ? ». La réponse de Mr Dubois « Débrouillez vous, vous avez été élu »…

La courte démonstration de Mr Bourbousson, qui quittera la salle avant même la fin du conseil municipal, ne suffira probablement pas à convaincre les nouveaux élus. Julien Sanchez a annoncé d’ailleurs qu’il comptait saisir un tribunal « pour un certain nombre de choses anormales» avec l’aide de toutes les parties civiles intéressées. Ajoutons que ce rapport de la chambre régionale des Comptes ne traite que des affaires antérieures à 2012, alors que des prêts importants ont été contractés après et que son mandat n’a pris fin qu’en mars dernier.

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “BEAUCAIRE Sanchez fustige Bourbousson après l’audit de la chambre régionale des Comptes”

  1. La gestion UMPS de très nombreuses communes Françaises est ainsi faite sans oublier les collectivités (agglomérations, départements, régions…Nation). Il est temps d’appliquer une politique de bon sens partout. Julien Sanchez ouvre la voie ici dans le Gard. Bravo !

  2. Claude Dubois, conseiller municipal et candidat malheureux aux dernières élections, précise « Ces excès concernaient les élus de la majorité » Mr Sanchez lui renvoie la balle, « Mais ces privilèges ne vous choque pas ? ». La réponse de Mr Dubois « Débrouillez vous, vous avez été élu »…

    Voilà en effet une réponse digne d’une lâcheté sans Borne et d’un je-m’en-foutisme même de ses propres électeurs.Digne d’une république bananière,le mépris affiché par ce personnage à l’égard des administré(e)s Beaucairois qui payent eux leurs impôts en dit long sur l’état d’esprit de cet élu.
    Heureusement que je ne suis pas au conseil municipal de Beaucaire,car je pense que cela finirais en bagarre de rue.

  3. L’opposition, quelle équipe de bras cassés, ils sont génés, ne veulent rien faire, la porte est grande ouverte, le copain de Mélanchon n’a pas grand chose à dire, Bourbousson réfléchit à son rapport, elle est belle l’opposition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité