A la uneActualité générale.Actualités

TRANSES CÉVENOLES Le groupe Sarah W Papsun prêt à mettre le feu à Sumène

Romain, bassiste de Sarah W Papsun. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Romain, bassiste de Sarah W Papsun. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Ils sont Parisiens et se sont levés tôt ce matin pour prendre la route des Cévennes méridionales. Sarah W Papsun, c'est le nom de leur groupe. Les six garçons qui le composent seront dans quelques heures sur la scène du festival des Transes Cévenoles à Sumène.

À mi-chemin entre la pop-rock et l'électro, Sarah W Papsun est la rencontre de six Parisiens qui, depuis quatre ou cinq ans, font partager à fond leur passion de la musique. 15 ans plus tôt, à Reims, trois membres du groupe se faisaient déjà plaisir sur des reprises comme Radiohead ou Nirvana, tout en s'essayant à quelques compos. Aujourd'hui, Sarah W Papsun vient de sortir son premier album, baptisée Péplum, et arpente les festivals de France depuis le début de l'été. Après un passage à Art Sonic, à Briouze (Basse Normandie) il y a quelques jours seulement, ils sont ce soir sur la scène des Transes Cévenoles, avant de s'accorder une pause estivale de trois semaines.

Et pour un avant-goût des vacances, les Cévennes donnent plutôt bien le ton. "C'est super agréable d'être ici. Nous avons eu un vrai plaisir à faire le chemin, à arriver dans un gîte où les téléphones ne captent pas", raconte Romain, le bassiste. Ce soir, les trentenaires ont bien l'intention de mettre le feu au public suménois. "Ici, nous sommes totalement inconnus. Le challenge c'est de séduire les spectateurs, de les faire danser. Nous voudrions qu'en repartant ils se disent qu'ils se sont pris une claque, puis qu'ils nous suivent ensuite sur les réseaux sociaux !" Un beau pari que le chanteur Erwan, les guitaristes Germain et Suche, le claviériste Jérémie, le batteur Guillaume et le bassiste Romain espèrent gagner aujourd'hui aux Transes Cévenoles.

Elodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité