Actualité générale.Actualités

INSOLITE La distillerie ambulante, star de la fête de la lavande d’Euzet-les-Bains

Dominique de St-Denis a fabriqué lui-même sa distilleuse. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Dominique de St-Denis a fabriqué lui-même sa distilleuse. Eloïse Levesque/Objectif Gard

A Euzet-les-Bains, près d'Alès, Dominique de St-Denis et son acolyte Ian présentaient aujourd'hui le processus de distillation de la lavande avec leur machine ambulante, fabriquée de leurs propres mains il y a deux ans. 

A Montclus, près de Barjac, la distillerie de Dom et Ian peine à voler de ses propres ailes, mais continue d'intriguer les touristes. Ouvrier du bâtiment, Dominique travaille pendant plusieurs années dans une distillerie gardoise en tant que saisonnier. Il se prend rapidement de passion pour cette production originale. Mais l'entreprise ferme ses portes il y a quatre ans. Qu'à cela ne tienne, aidé par son ami Ian, Dom fabrique lui-même sa propre machine deux ans plus tard, "afin de perdurer l'activité, à notre niveau", précise-t-il.

Faite d'inox afin d'accueillir plusieurs types de plantes, la distilleuse de Dom et Ian peut transformer jusqu'à 100kg de lavande, la quantité nécessaire pour produire entre 1 et 2L d'huile essentielle. Cyprès, romarin, sauge, thuya, Dom s'est ouvert à diverses matières première, mais la star reste la lavande. "On fait les marchés du Gard et de l'Ardèche une fois par semaine pour vendre nos huiles, mais on ne peut en vivre. Pour ma part, je travaille toujours dans le bâtiment à côté", explique Dominique qui ne cesse pourtant de se faire alpaguer par les passantes venues visiter la fête de la lavande. "Cette plante est très efficace pour mon petit, c'est relaxant et adoucissant, c'est vraiment super", lance une maman.

Dominique vend ses huiles essentielles sur les marchés touristiques du Gard. Objectif Gard/Eloïse Levesque
Dominique vend ses huiles essentielles sur les marchés touristiques du Gard. Objectif Gard/Eloïse Levesque

Pour rappel, la distillation fonctionne sur un système de cocotte minute, la lavande chauffée va créer de la vapeur d'eau qui va condenser et devenir huile essentielle. Il faut environ 1h pour en fabriquer 1 à 2 litres.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité