ActualitésPolémique.

NÎMES Des militants anti-corridas demandent un référendum

Manifestation d'anti-corridas devant les arènes. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Manifestation d'anti-corridas devant les arènes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

"Corrida referendum". Ce sont les deux mots qu'ont pu lire les nîmois et les touristes qui passaient, hier en fin de journée, à hauteur des arènes. Encerclant la statue Nimeno II, la vingtaine de militants souhaite qu'un référendum sur la corrida soit proposé aux français. C'est notamment le cas de Nathalie Valentin, une militante anti-corrida :"Nous sommes ici dans le cadre d'une action citoyenne qui a lieu en ce moment même dans d'autres villes françaises comme Toulouse ou Bordeaux. Il faut quand même rappeler qu'il n'y a qu'une minorité qui aime la corrida et que, sur 90% du territoire, cette pratique est passible de 30 000€ d'amende et de deux ans de prison. A Nîmes, il doit y avoir 10% des gens qui vont au corrida, c'est une minorité". Un discours loin d'être partagé par une poignée de nîmois qui s'est rassemblé - dans le calme - près du groupe anti-corrida. Une poignée qui entendait bien faire respecter son droit à vivre sa passion en paix.

TD

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

14 réactions sur “NÎMES Des militants anti-corridas demandent un référendum”

  1. Une toute petite poignée d’aficionados, tenue à distance par la police ; en effet, cette minotité de pro-corridas impose cette horreur au sud de la France, bloque nos dépositions de lois au Parlement et une demande de référendum, bien sûr

  2. Les manifestants expriment leurs opinions librement en tant que citoyens responsables.
    La question du référendum est recevable. La corrida n’est pas une « passion » comme une autre, au même titre que les combats de coqs ou de chiens auxquels on ne demande pas leurs avis.
    Je suis partisan d’un compromis: une corrida « Nîmoise », sans banderille ni picador ni mise à mort. Une corrida dans laquelle le cheval aurait un rôle noble à jouer avant de faire entrer dans l’arène le toréador pour une danse de cape avec un toro debout, vivant et non à genoux, sanguilonant et langue pendante implorant la mort.
    Oui, une corrida « Nîmoise » dans laquelle le toro serait magnifié et non humilié, torturé, massacré.
    J’imagine ce même toro retournant, fier, dans ses grands espaces pour un jour être abattu proprement et nous régaler encore une fois.

  3. La « passion » ne justifie pas tout ; il faut évoluer, c’est à cela que doivent servir les lois.
    Une passion n’a pas à s’imposer à d’autres êtres vivants.

  4. Je salue les personnes qui bravent les autorités pour exprimer haut et clair ce que pensent d’autres tout bas sans oser le dire. La mise à mort d’animaux après torture pour le plaisir est légale, mais reste une honte pour notre pays. Je ne félicite pas Monsieur Frédéric Mitterrand qui a participé lâchement a donné un label à cette abomination. Et se contenter d’avouer avoir céder au lobbyisme ne répare rien.

  5. 16 personnes, 1 enfant sur tabouret et un photographe. Si à chaque fois que 16 personnes, 1 enfant sur Tabouret et un photographe veulent un référendum nous devons en faire un, on est pas sorti des ronces.

  6. @jeje13001
    17 lettres, donc 17 personnes, et un photographe.
    Ce n’était pas une manifestation de masse rassemblant des milliers de personnes (comme à Alès, en mai dernier, par exemple), mais une action symbolique. Il faut parfois mettre sa mauvaise foi de côté, et écouter les arguments.

  7. Une fois de plus les anticorridas ont brillé par le ridicule !!! une vingtaine de personnes qui gesticulent et qui espèrent faire interdire une passion qui concerne plusieurs centaines de milliers d’emplois directs ou indirects et d’aficionados qui remplissent les arènes.. heureusement que le ridicule ne tue pas …

  8. On en a marre de supporter cette honte de notre Humanité nous les Nimois, les Gardois on en a marre de cautionner la barbarie dans notre belle région , et pire, que nos impôts servent de subventions (mairie et Conseil General) , pour payer à prix d’ or les toreros et les éleveurs , pour satisfaire le plaisir pervers des amateurs de « sévices graves et actes de cruautés » (c’est la définition que la loi donne de la corrida dans l’article 521-1 du code pénal)MARRE ! QU ‘ON EN FINISSE UNE FOIS POUR TOUTES ! OUI AU RÉFÉRENDUM !

  9. Une « passion » consistant à jouir de la torture et la mort d’êtres vivants et sensibles n’est pas une simple « passion » inoffensive mais un CRIME !!!

    Ces spectacles sanguinaires disparaissent rapidement dans les pays sud américains. La France, pays du 1er monde et berceau de l’humanisme, ne veut pas entendre la voix de la grande majorité de sa population qui condamne ces spectacles ignobles !!!

  10. CQFD

    L’abattage des animaux pour fournir de la viande représente plus de 1900 animaux par seconde (compteur) soit 60 milliards d’animaux tués chaque année, représentant 280 milliards de kilos (vs. 44 milliards en 1950) selon la FAO qui prévoit 110 milliards d’animaux tués chaque année en 2050. Les estimations hautes sont de 140 milliards d’animaux en comptant toutes les espèces.

    Nombre d’animaux tués dans le monde en 2003
    source FAO

    45,895,000,000 (45 milliards) poulets
    90,000,000,000 ( 90 milliards) d’animaux marin
    2,262,000,000 (2.3milliards) canards
    1,244,000,000 (1.2 milliards) cochons
    857,000,000 (857 millions) lapins
    691,000,000 (691 millions) dindes
    533,000,000 (533 millions) oies
    515,000,000 (515 millions) moutons
    345,000,000 (345 millions) chèvres
    292,000,000 (292 millions) vaches et veaux
    65,000,000 (65 millions) rats et souris
    63,000,000 (63 millions) pigeons and autres oiseaux
    23,000,000 (23 millions) buffles
    4,000,000 (4 millions) chevaux
    3,000,000 (3 millions) ânes et mules
    2,000,000 (2 millions) chameaux et autres camelidés

    TOTAL: 142.794.000.000

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité