Actualité générale.Actualités

BAGNOLS Le Bagnols Blues revient avec une programmation éclectique

(DR)
(DR)

Festival mythique disparu il y a quelques années, le Bagnols Blues a ressuscité l’an passé, et s’apprête à revenir au Mont-Cotton vendredi et samedi pour sa deuxième édition.

Et pour cette deuxième édition, les organisateurs ont concocté une programmation éclectique, visant à mettre en avant les différents styles de blues de la scène régionale, nationale et internationale, mâtinés de soul & rock et de funk & jazz.

Vendredi à partir de 20 heures :

Nico Wayne Toussaint : L’un des harmoniciste-chanteurs majeurs de sa génération, reconnu autant en Europe qu’en Amérique. Généreux, il donne tout sur scène avec ses shows explosifs et sa grande simplicité ! Il a su s’imposer des artistes majeurs de la scène blues contemporaine. Il sera présent avec « The Mighty Quartet Live », groupe extrêmement affûté composé de : Florian Royo (guitare), Antoine Perrut (basse et Guillaume Destrarac (batterie).

Mz Dee & Maurizio Pugno Large Band : Surnommée la Diva Californienne, elle tient son talent de sa mère la musicienne Rochon Hemmans, l’une des meilleures organistes et arrangeurs de blues en Californie. Au cours de ces 15 dernières années, Mz Dee a eu la possibilité de se produire et d’enregistrer avec des grands musiciens de la scène internationale parmi lesquels James Cotton, Tommy Castro, B.B. King… Elle met en collaboration sa forte personnalité sympathique et attachante et surtout une voix puissante et pleine de nuances avec le Maurizio Pugno large band composé du guitariste Maurizio Pugno, d’Alberto Marsico à l’orgue, du batteur Gio Rossi, de Mirko Pugno à la trompette, Cristiano Arcelli au sax alto, Giordano Biccheri au sax ténor et Andréa Angéloni au trombone.

Sugaray Rayford Band : Né au Texas, Sugaray a commencé sa carrière musicale à l'âge de 7 ans à l’église où il chantait et jouait de la batterie. Ce vocaliste hors du commun à la fois puissant et sensible propage une énergie palpable dans tous les recoins de l’auditoire. Ces prestations sont un pur bonheur, sa technique vocale et son jeu de scène sont un délice à eux seuls. Avec « Dangerous », son dernier album, Sugaray est la révélation Blues & Soul 2013. Son band est composé de : Gino Matteo (guitare), Alvino Bennett (batterie), Ralph Carter (basse, chant), Leo Dombecki (claviers, chant), Gary Bivona (trompette) et Allan Walker (sax).

Samedi à partir de 19 heures :

Cotton Blues : Créé en 2004 à Bagnols-sur-Cèze, haut lieu du blues en France dans les années 90 grâce au BAGNOLS BLUES FESTIVAL. En 2013 pour leur nouvel album « Summer twist », de nouveaux membres font leur apparition : René Chave, sax ténor-alto-flute ; Marc Cauquil, trompette ; Joffrey Milési, sax baryton. Cette section cuivre donne une nouvelle dimension Soul et Rythm & Blues au groupe.

Connie Lush : Petit bout de femme chaleureuse, pétillante, espiègle et pleine d’humour, elle est un pilier de la scène blues Britannique. Aux cours des dernières années, Connie Lush a chanté dans plus de 30 pays. Elle s’est produite dans certains des plus grands et plus prestigieux festivals d’Europe, y compris Glastonbury Festival 2011. Elle a enregistré aux « Cotton Row Studios » à Memphis et a chanté au BB Kings, Beale Street. Comme l’a dit BB King : « Cette femme me fait chanter le cœur. » Connie Lush a récemment publié son dernier album « Send Me A Flower » sur le label Autrichien « Alessa records ».

King King Feat. Alan Nimmo : La force motrice imparable de King King est Alan Nimmo, sans contexte l’un des meilleurs guitaristes Britanniques actuels, chanteur au charisme et au talent insolent. La brillance technique de ce surdoué, ses chants passionnés, son jeu de guitare nerveux, époustouflant, sont instantanément reconnaissables. Si King King est un groupe aux multiples influences Blues et Rock, la voix extraordinaire d’Alan Nimmo a des tonalités très soul, Il a su s’entourer de talents et le résultat est un son énergique, puissant, irrésistible, marqué par l’intention du groupe de dessiner leur propre territoire autour du blues.

Boney Fields and the Bone’s Project : Dynamisé par son leader, le trompettiste-chanteur-auteur-compositeur Boney Fields, ce combo distille un blues ravageur mâtiné de funk. Dans son dernier album « Changing For The Future » le chanteur-trompettiste Boney Fields est entouré de : Kiko Mattioli (batterie) Mike Armoogum (guitare basse) Hervé Sambe (guitare) Jerry Leonide (clavier) Nadège Dumas (Saxophone) Pierre Chabrelle (trombone).

Un village de stands sera proposé sur le site du festival, des concerts gratuits seront proposés au Blue n’Jazz Café, place du Château, vendredi et samedi à partir de 15 heures. Une parade de motos Harley-Davidson sera également organisée samedi à partir de 16h30 par l’association Blues Road HD30, rassemblement sur le lieu du Zion Festival.

Infos et billetterie : www.bagnolsblues.com.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité