Actualité générale.Actualités

ALÈS Le projet de centre commercial soumis à une enquête publique

Les terrains sont situés à proximité du Gardon.
Les terrains sont situés à proximité du Gardon.

Jusqu'au 22 août, la Ville d'Alès a ouvert une enquête publique concernant l'abrogation partielle du Plan local d'urbanisme, visant à rendre constructibles des terrains situés en bordure du Gardon. À terme, un centre commercial pourrait y voir le jour.

En 2010, ces parcelles ont été classées par le préfet du Gard en zone inondable dans le Plan de prévention des risques d'inondations (PPRI) d'Alès. Mais en novembre 2012, le tribunal administratif de Nîmes a annulé partiellement cet arrêté, estimant que ce classement "résultait d'une erreur manifeste d'appréciation". Dans la foulée, le Ministère de l'écologie et du développement durable a fait appel de cette décision. Le verdict n'est pas encore connu. Toutefois, la mairie d'Alès a ouvert le 21 juillet une enquête publique afin de mettre en conformité le PLU avec le jugement du tribunal. L'objectif est de redonner ainsi un caractère constructible à ces terrains, sur lesquels le promoteur immobilier Claude Dhombre entend créer un centre commercial.

À l'unisson, les associations Cadre de vie durable, Sauvegarde de l’identité de la Prairie et Saint-Hilaire Durable, regrettent que le maire d'Alès veuille "autoriser ce projet d’urbanisme commercial en passant outre l’avis du Préfet. L’État a pourtant joué pleinement son rôle puisque sa responsabilité consiste notamment à assurer la sécurité des biens et des personnes et non à augmenter les risques d’inondation". Elles déplorent également que cette enquête soit réalisée "en pleine vacances estivales" car "il est souhaitable que tous les citoyens concernés par les questions d'intérêt général viennent consulter le dossier et s'expriment sur le cahier d'enquête".

Pendant toute la durée de l’enquête, le public pourra consigner ses observations, propositions et contre-propositions sur le registre d'enquête ou les adresser au commissaire enquêteur par correspondance à l’adresse postale de la mairie. Ce dernier assurera une permanence à la mairie Prim' le vendredi 22 août de 14h à 17h.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “ALÈS Le projet de centre commercial soumis à une enquête publique”

  1. « C’est vraiment un bel engin. Pourquoi voulez-vous vous en débarrasser ?
    – Pour l’argent bien sûr, répondit Geoffrey d’un ton neutre.
    – Oui… bien sûr… et vous en voulez combien ?
    – Cinq mille euros.
    – Cinq mille euros ? Je ne comprends pas…
    – Oui, je sais, elle vaut bien plus. Plusieurs dizaines de milliers d’euros, mais le prix exact n’est pas très important.
    – Mais… vous venez de me dire que vous la vendiez pour l’argent. Vous voulez être payé en cash, ou quelque chose comme ça ? demanda le maire sur ton à la fois agressif et soupçonneux.
    – Non. Je veux être payé en chèque. Je vends cette voiture pour l’argent, mais ça n’est pas vous qui allez me payer. Je travaille pour une compagnie de BTP.
    – Ah. Je vois. Et vous défendez quel projet ?
    – Le rond-point sur la départementale. »

    Extrait de « On les croise parfois », de Cedric Citharel.

  2. si je parle comme roustan je diras qu’il nous prends pour des couillons en faisant son enquête pendant les congés
    mais il doit faire plaisir a son copain le promoteur celui qui a construit la prairie

    nos charmand députés qui votent les lois devraient les faires appliquer ou les modifier si elles sont mal faites et ne pas attendre qu’un certaine justice soit incapables de préciser ses décisions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité