A la uneNîmes Olympique

VALENCIENNES FC – NÎMES OLYMPIQUE 2-2. Les crocos reviennent de loin !

Nîmes Olympique

Au regard de la première mi-temps et de l’énorme domination des valenciennois, un match nul à la fin du temps réglementaire paraissait impensable. Pourtant, même dans les moments difficiles, les crocos ont tenu le coup sans jamais concéder ce deuxième but qui aurait probablement été décisif. Bravo aux joueurs de Pasqualetti qui rentrent du Nord avec le point du courage.   

Première mi-temps difficile pour les crocos qui vont subir les foudres valenciennoises pendant 45 minutes. Dès la 9e minute, Anthony Le Tallec, l’avant-centre des nordistes, est à la réception d’un bon centre. Seul aux six mètres, sa tête, puissante, passe légèrement au-dessus la barre d’un Mathieu Michel soulagé de voir le ballon s’envoler. Une dizaine de minutes plus tard, c’est à nouveau Le Tallec qui cause des soucis à la défense nîmoise. Lancé à la limite du hors-jeu, il se présente face à Michel qui parvient à contrer le tir de l’attaquant. Seulement le ballon retombe sur Le Tallec qui pense pousser la balle au fond mais Fabien Barrillon revient in-extremis et sauve le ballon sur sa ligne d’un tacle inspiré (18’). L’une des rares incursions des nîmois dans la surface adverse aurait néanmoins méritée un penalty. Après un joli dribble de Lacourt, un défenseur valenciennois touche le ballon de la main. Hélas, l’arbitre, Clément Turpin, ne la voit pas (19’). Pour se mettre à l’abri d’un tel coup du sort, les joueurs de Bernard Casoni poussent de plus en plus. Baradji est à deux doigts de mettre le ballon au fond des filets après un cafouillage dans la surface nîmoise (32’). A deux minutes de la fin de cette première période, et assez logiquement, ce diable de Le Tallec ne manque pas sa troisième occasion franche. A la récupération d’un ballon d’Abriel, il élimine trop facilement Parpeix et tire entre les jambes de Michel qui ne peut rien faire. 1-0.

Alors qu’on espérait voir un nouveau visage nîmois, la seconde période repart sur les mêmes bases que la première. A la suite d’un centre, Eloge Enza Yamissi récupère le ballon à l’entrée de la surface puis fusille Michel qui réalise une parade exceptionnelle et évite un score plus lourd à son équipe (46’). Les minutes défilant, les joueurs de Bernard Casoni s’essoufflent un peu tandis que les crocos prennent confiance. La défense est plus solide, le milieu met le pied sur le ballon, Cissokho réussit ses dribbles et Azouni fait une belle entrée. Mais l’entrée en jeu la plus remarquée est certainement celle d’Anthony Koura qui sur l’un de ses premiers ballons, alors qu’il reçoit un caviar de Cissokho, réussit un intérieur du droit parfait – à la Thierry Henry – qui va se loger dans le petit filet adverse (64’). Joli ! 1-1. Dans une rencontre qui se finit en hourra football, c’est Valenciennes qui prend un avantage conséquent à neuf minutes de la fin. Sur corner, le capitaine Adama Coulibaly reprend le ballon d’une tête décroisée qui touche le poteau nîmois avant de rentrer (81’). 2-1. Mais les nîmois vont réagir aussi sec. Maoulida dévie un ballon de la tête vers un Nouri oublié par la défense nordiste. L’attaquant nîmois devance la sortie de Magno Novaes, le portier adverse, et sert parfaitement Koura qui inscrit son doublé d’une tête rageuse dans le but vide (83’). 2-2. Une dernière parade en deux temps de Michel (88’) permet aux crocos de revenir à Nîmes avec un point très encourageant et une quatrième place très prometteuse.

Les réactions :

José Pasqualetti : « On revient de très loin ! A la mi-temps, Valenciennes nous était supérieur dans les déplacements et l’agressivité. Il fallait qu’on leur fasse peur et mal. On a la chance d’égaliser sur notre première occasion. Mais cette équipe de Valenciennes va faire mal cette saison. Nous, on fait un début de championnat qui n’est pas inintéressant. On va essayer de continuer ».

Adama Coulibaly : « On a du mal à garder le score. C’est vraiment dommage pour les supporters ».

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité