Actualité générale.ActualitésInsolite

ALLÈGRE-LES-FUMADES Un photobus à la rencontre des touristes jusqu’à ce soir

Dominique Quet, ancien professionnel de presse, anime une initiation à la photo. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Dominique Quet, ancien professionnel de presse (à gauche), anime une initiation à la photo. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Pendant deux jours, le village thermal d'Allègre-les-Fumades accueille une formation en photographie ambulante, conduite par un ancien professionnel de presse. L'occasion pour les touristes et les riverains de mieux appréhender leur appareil.

Dominique Quet est un ancien photographe de presse. Après une formation, il a travaillé à Montpellier et dans le monde entier, des conflits des Balkans au marathon de New-York, en passant par les JO de Barcelone. "C'était super pendant 15 ans, jusqu'à l'arrivée du numérique qui nous a fait beaucoup de mal", précise le quinquagénaire qui a profité d'un départ volontaire dans l'entreprise pour tenter une nouvelle aventure. "A 57 ans, je suis loin de la retraite. Il fallait que je tente quelque chose, que j'ai un projet bien à moi. J'ai donc pensé à cette formation ambulante dans un bus qui tourne dans toute la région. Au début, on m'a pris pour un traître. Mais finalement, je montre aux gens que la photo est un véritable métier, ça ne s'improvise pas", ajoute Dominique.

Le concept? Des cours dispensés dans un bus aménagé en salle de formation afin d'allier, sur le terrain, théorie en salle informatisée et travaux pratiques. Le photo bus peut se déplacer partout et s'adresse particulièrement aux particuliers et aux entreprises. Les stages sont organisés par groupe de six à huit personnes maximum. Depuis novembre 2013, Dominique tourne donc dans toute la région, avec une préférence pour la périphérie de Montpellier et ses domaines viticoles.

Les photographes en herbe s'essaient à l'épreuve du flou. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Les photographes en herbe s'essaient à l'épreuve du flou. Eloïse Levesque/Objectif Gard

En partenariat avec la ville, Dominique a posé donc son bus à Allègre-les-Fumades jusqu'à ce soir. "Les gens ne savent pas se servir de leur appareil photo, ils n'utilisent que le mode automatique", assure Xavier Borg, directeur de l'office de tourisme de la commune. Et d'ajouter : "Ce bus est une excellente initiative pour le tourisme. En vacances, on aime faire des choses dont on n'a pas l'habitude".

"Photographier, c'est écrire avec la lumière. Il est par exemple important de savoir faire des flous avec son appareil, pour amener le regard sur la partie nette, celle que l'on veut mettre en avant", insiste Dominique devant ses 7 élèves, sous le lourd soleil des Cévennes. "Il y a deux fonctions principales sur votre appareil. Le reste n'est que superflu et piège à consommateur", pense le professionnel qui en explique les modalités pendant quatre heures, en prenant la nature comme terrain de jeu.

Et du côté des apprenants, on semble satisfait. Lorenzo est commercial près de Rouen. Il s'est acheté un bridge pour la naissance de son dernier fils mais ne le maîtrise pas. "C'est l'occasion pour moi de me recadrer sur ce qui est important ou non dans la technique, par un professionnel. C'est très enrichissant", estime le touriste qui passe trois semaines dans le Gard".

Le photo bus passera par le Grau-du-Roi ce jeudi 14 août au Pont de Gau ce vendredi.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité