A la uneActualité générale.Actualités

BAGNOLS En images : Matisse, Rodin, Picasso, Monet, Renoir… les trésors du musée Albert André

La fenêtre ouverte à Nice, Henri Matisse (1919). Une des nombreuses pépites du musée Albert André (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La fenêtre ouverte à Nice, Henri Matisse (1919). Une des nombreuses pépites du musée Albert André (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’hôtel de ville de Bagnols présente la particularité d’accueillir un musée dans ses murs, au deuxième étage pour être précis.

Le musée Albert André, qui fut le premier musée d’art contemporain de province ­— excusez du peu — abrite encore aujourd’hui une très belle collection, avec des artistes de renom.

La première salle est consacrée à la donation de George Besson, critique d’art ayant donné une partie de sa collection à Bagnols-sur-Cèze. Et l’homme avait de quoi faire : Matisse, Claudel, Maillol, Bonnard… les grands noms se bousculent.

Dans la deuxième salle, un portrait de Balthazar Castiglione d’après Raphael, signé Matisse trône fièrement. Et dire qu’il avait été remisé au grenier de l’hôtel de ville avant l’arrivée d’Albert André en 1917…

Portrait de Balthazar Castiglione d’après Raphael, Matisse (Photo : Thierry Allard : Objectif Gard)
Portrait de Balthazar Castiglione d’après Raphael, Matisse (Photo : Thierry Allard : Objectif Gard)

De la troisième salle, nous retiendrons les deux sculptures de Rodin exposées : Danaïde, ainsi qu’un buste représentant Jules Dalou, lui aussi sculpteur et grand ami de l’auteur du Penseur.

Danaïde, d'Auguste Rodin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Danaïde, d'Auguste Rodin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Buste de Jules Dalou, Auguste Rodin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Buste de Jules Dalou, Auguste Rodin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La quatrième salle est consacrée aux peintres lyonnais, Albert André étant lui-même lyonnais. Certaines œuvres majeures de Verney, Ravier ou Carrand sont exposées dans cette salle.

La salle consacrée aux peintres lyonnais (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La salle consacrée aux peintres lyonnais (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Un Vernay (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Un Vernay (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La cinquième salle est quant à elle dédiée à Albert André lui-même. L’occasion de découvrir ses toiles figuratives de ce grand ami de Renoir, qui l’a convaincu d’accepter de devenir conservateur du musée bagnolais.

La salle consacrée à Albert André (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La salle consacrée à Albert André (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Autoportrait d'Albert André (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Autoportrait d'Albert André (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La sixième salle n’est pas la moins intéressante de toutes. Consacrée au dessin du 19e et du début 20e, elle regroupe des pièces rares dans à peine quelques mètres carrés signées Monet, Picasso, Dufy, Rodin, Renoir, Gauguin… L’occasion de voir un autre aspect du travail de ces maîtres.

Caricature, Claude Monet (1858) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Caricature, Claude Monet (1858) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Coco écrivant, Auguste Renoir (1906) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Coco écrivant, Auguste Renoir (1906) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Visage, Picasso (1925) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Visage, Picasso (1925) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Amphitrite, Raoul Dufy (vers 1930) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Amphitrite, Raoul Dufy (vers 1930) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les deux dernières salles sont quant à elles dédiées à la peinture contemporaine, des années 50 à nos jours, avec là encore de très belles œuvres signées Kissel, Rodde ou Maly.

Nu, Gernot Kissel (1995) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Nu, Gernot Kissel (1995) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Mer du Nord, Michel Maly (1982) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Mer du Nord, Michel Maly (1982) (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Pour ne rien gâcher, le musée Albert André est gratuit. Il est ouvert tous les jours sauf le lundi, de 10h à 12h et de 14h à 18h. Il sera fermé le 15 août.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité