Faits DiversFaits divers.Justice.

GRAU-DU-ROI Luc Tangorre mis en examen pour agression sexuelle

Laure Beccuau, Procureur de la République de Nîmes
Laure Beccuau, Procureur de la République de Nîmes

Ce dimanche 10 août, vers 16h30, un homme est soupçonné d'avoir fait subir des attouchements à une fillette de 12 ans, sur une aire de jeux du Grau-du-Roi. L'homme en question, Luc Tangorre, n'est pas un inconnu des autorités judiciaires françaises. Il est condamné en 1983 à 15 ans de prison pour quatre viols, une tentative et six attentats à la pudeur dans les quartiers sud de Marseille. Tangorre, alors étudiant en sport, ne cesse de clamer son innocence et un comité de soutien prend sa défense. Influent, ce dernier parviendra à faire douter François Mitterrand qui gracie l'individu qui sort de prison en février 1988. Mais trois mois plus tard, il récidive et viole deux étudiantes américaines à Rodilhan. Des faits qui lui vaudront 18 ans de prison. Luc Tangorre a retrouvé la liberté en septembre 2000. Aujourd'hui âgé de 55 ans, le violeur récidiviste a été mis en examen pour agression sexuelle sur mineur de 15 ans et laissé libre sous contrôle judiciaire. La procureure de Nîmes Laure Beccuau avait pourtant requis son placement en détention.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité