Actualité générale.Actualités

VÉZÉNOBRES Les figues sont mûres à point au verger-conservatoire

Verger et château Girard.
Verger et château Girard.

Une visite du verger-conservatoire de la figue est organisée vendredi 22 août à Vézénobres. Cueillette et dégustation sont au programme.

Entre Vézénobres et la figue, c’est une très vieille histoire. Durant plusieurs siècles, l’économie du village reposait en effet sur le séchage de la figue. Les fruits étaient disposés sous les terrasses couvertes des maisons exposées au sud.

En 2000, renouant avec cette culture traditionnelle, le conservatoire botanique national situé sur l’île de Porquerolles confie à la commune une partie de sa collection variétale de figuiers : 100 variétés pour un millier d’arbres.

Un circuit dans ce verger organisé vendredi prochain permettra aux visiteurs de découvrir ce fruit emblématique de la Méditerranée, qui répond aux noms évocateurs de Bourjassotte, Pastilière, Panachée, Grise de la Saint-Jean, Marseillaise… Cette découverte n’oublie pas le plaisir des papilles et les visiteurs repartiront avec une barquette remplie de figues qu’ils auront cueillies eux-mêmes.

Départ à 10h à l’Office de tourisme. Inscription obligatoire. Durée environ 1h30. Tarif : 4 euros (gratuit pour les moins de 18 ans)

 

Conseil malin : munissez-vous de chaussures confortables et d’un chapeau.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “VÉZÉNOBRES Les figues sont mûres à point au verger-conservatoire”

  1. Obj : Conservatoire des figuiers à Vézénobres (article du 17/08)

    Bonjour,

    J’ai de nouveau visité ce verger ce dimanche 7 Sept et je suis scandalisé qu’on laisse un tel patrimoine se dégrader ainsi. Ce n’est plus qu’un terrain vague et sur les 1000 arbres il ne doit plus en rester qu’environ 700. J’avais déjà il y a 4 ans eu des contacts avec la présidente de l’association Penja Figas en proposant de m’associer à ce projet mais j’avais vite compris qu’il n’y avait aucune motivation de faire quoi que se soit.

    Ce qui aurait pu être pour cette commune une vitrine touristique formidable va mourir – victime, semble-t-il de tiraillements politiques. C’est désolant et ça me laisse triste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité