A la uneNîmes Olympique

AS NANCY-LORRAINE – NÎMES OLYMPIQUE « On se déplace avec l’esprit serein », reconnaît José Pasqualetti

Le Nîmes Olympique à l'entraînement. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le Nîmes Olympique à l'entraînement. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Avec une belle quatrième place au classement, le Nîmes Olympique réalise un bon début de championnat. Encore plus lorsque l’on repense à la saison dernière où les crocos se sont maintenus dans les dernières journées et à cet été mouvementé notamment sur la question des transferts. Et puis, faut-il le rappeler, les joueurs de José Pasqualetti ont tout de même affronté Angers, Valenciennes, Dijon et Nancy vendredi. Du costaud !

Ce vendredi donc, les crocos retrouvent Nancy, un autre poids-lourd de ce championnat. Une « équipe talentueuse » pour José Pasqualetti mais « qui laisse beaucoup d’espace dans le dos et qui laisse jouer son adversaire ». A l’issue de la dernière séance d’entraînement de la semaine à la Bastide, le coach résume : « C’est la seule équipe qui n’est pas autant organisée que les autres qu’on a jouées. Mais ce qui m’embête, c’est le terrain synthétique. Tout est faussé : les appuis, le ballon… Le foot, ça se joue sur un gazon naturel ».

Sur son groupe, le coach se veut rassurant sur la blessure à la cuisse gauche de Toifilou Maoulida qui n’a pas participé à la séance d’entraînement ce matin. « On l’a ménagé. Mais il n’y a rien à l’échographie». Le joueur est dans la liste des partants pour la Lorraine. Quant au mental de son équipe et ce début de match raté contre Dijon, là encore Paqualetti ne s’inquiète pas : « Le mental est très bon, on ne lâche pas. On revient à la marque à Valenciennes, à Angers en coupe de la Ligue et contre Dijon vendredi dernier. Après, contre Dijon, on a manqué de simplicité. Il y a eu beaucoup de joueurs en dedans. Cette semaine, je leur ai dit de retrouver de la lucidité et de la simplicité parce que cette équipe peut mieux faire ».  Une équipe pour laquelle il voit loin : « Quand on joue au foot, on a forcément de l’ambition. Peu importe où nous serons au classement, on tentera de viser une place au-dessus. Là, la troisième place en l’occurrence. On fait un bon début de championnat. Nîmes, aujourd’hui, c’est moyen plus », conclut le coach nîmois.

Le groupe nîmois : Michel, Gallon, Barrillon, Sartre, Elie, Robail, Cordoval, Harek, Lacourt, Parpeix, Kovacevic, Azouni, Nouri, Cissokho, Koura, Maoulida.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité