A la une

NÎMES Cadereau d’Alès : la fin des travaux prévue en novembre

Jean-Paul Fournier visite le cadereau d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Jean-Paul Fournier visite le cadereau d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

A l’heure où le village de Millas rendait un dernier hommage à Christian Bourquin décédé mardi dernier, Jean-Paul Fournier était ce matin au cadereau d’Alès, là même où il inaugurait, il y a un peu plus d’un an (relire ici), le magistral édifice avec le regretté président de Région.

Ce vendredi matin, il n’y avait pas de rubans à couper mais plutôt des gravats à déblayer. Casques vissés sur la tête, chasubles jaune fluo, le sénateur-maire de Nîmes et son adjoint à la protection contre les inondations Jean-Marie Filippi sont descendus à cinq mètres de profondeur pour voir l’avancée des travaux. « Ils ont pris un peu de retard en raison de la tenue de terrain qui était mauvaise, explique Jean-Marie Filippi, mais le chantier devrait être terminé fin novembre ». Jean-Paul Fournier prend le relais : « Il faut se rendre compte que c’est huit mois de travaux sans couper la circulation ». Cette zone de la route d’Alès, au niveau du rond-point de la cigale, ne connaît effectivement que quelques ralentissements mais rien de bien méchant.

cadereau d'Alès en chantier. Photo Tony Duret / Objectif Gard
cadereau d'Alès en chantier. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Grâce aux travaux réalisés, ce cadereau fera passer le débit du projet initial - réalisé en 1988 au lendemain des terribles inondations qui avaient fait 9 morts, 45 000 sinistrés et 600M€ de dégâts – de 30 mètres-cubes/seconde à 60m3/s. Mais Jean-Paul Fournier et son adjoint songent déjà à l’avenir : la création du bassin des Antiquailles qui retiendra 2 millions de m3 d’eau. « On a mis un peu de temps parce qu’il fallait trouver un endroit au profil hydraulique intéressant et aussi où il y avait un sous-sol intéressant avec des cailloux de bonne qualité pour les carriers », conclut Jean-Marie Filippi.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité