Actualité générale.Actualités

EN IMAGES La cérémonie du thé japonais aux cœur des Cévennes

Patrice Bongrand, instructeur de Bonzaï et céramiste d'art, prépare le thé avant la cérémonie. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Patrice Bongrand, instructeur de Bonsaï et céramiste d'art, prépare le thé avant la cérémonie. Eloïse Levesque/Objectif Gard

A Mialet, au jardin arboretum de bonsaï installé sur les hauteurs qui surplombent les rivières cévenoles, Patrice Bongrand présente chaque dimanche la cérémonie du thé japonais. Un moment de méditation qui se perd aujourd'hui au pays du soleil levant. 

Du thé vert en poudre utilisé pour les pratiques spirituelles, de l'eau chaude, une cuillère et un fouet en bombou, de la vaisselle en céramique, Patrice est fin prêt pour son initiation à la cérémonie du thé. Objectif : éliminer le superflu et aller vers l'essentiel avec simplement de l'eau chaude et du thé, acquérir le silence dans la pratique.

Pratiquée aux 14e et 15e par l'intelligentsia japonaise, la cérémonie du thé s'est progressivement ouverte à tous. Aujourd'hui, elle est surtout pratiquée dans les familles traditionnelles qui souhaitent faire honneur à un invité. "Le bonsaï, c'est un truc de vieux au Japon", s'amuse Patrice qui a tout appris avec les livres et un instructeur.

Patrice remue le mélange thé-eau chaude avec un fouet de bambou. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Patrice remue le mélange thé-eau chaude avec un fouet de bambou. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Très ritualisée, la cérémonie dure entre 45 min et 6h. "Bien accueillir ses invités est important au Japon mais j'en présente ici une version édulcorée. Je souhaite faire ressentir l'objet de cette pratique. Certes il y a un peu de folklore, mais il se cache derrière une véritable quête spirituelle", explique l'homme, propriétaire du jardin arboretum de bonsaï et passionné par la culture japonaise, même s'il n'y a jamais vécu.

Après avoir salué le maître, un touriste s'essaie  à la mise en pratique. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Après avoir salué le maître, un touriste s'essaie à la mise en pratique. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Avant de boire, l'hôte doit saluer le maître, effectuer trois tours de bol au creux de sa main gauche, et boire en trois gorgées consécutives sans en laisser au fond. Et paradoxalement, si chaque geste est codifié et d'une précision extrême, le bol ne pas être symétrique, tout comme les bonsaï que l'on taille. "Les êtres humains et la nature ne sont pas symétriques. Ce qui l'est tue la vie", affirme Patrice, adepte de spiritualité depuis son adolescence.

Le pavillon du thé, un bâtiment simple, traditionnellement en toit de chaume. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Le pavillon du thé, un bâtiment simple, traditionnellement en toit de chaume. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Patrice présente cette initiation chaque dimanche à 15h, avant d'animer des conférences ou des ateliers. Prochains évènements :

- 7 septembre, à partir de 15h, découverte de la cérémonie du thé (cha-no-yu). Calligraphie japonaise. Le Sakutei-ki, l’art de dresser les pierres, démo-jeu sur la création d’un jardin sec Zen et démonstration de ratissage du gravier.

- 14 septembre, à partir de 15h, découverte de la cérémonie du thé (cha-no-yu), Conférence sur les jardins japonais. Présentation des animaux miniatures de la bergerie.

Journées du patrimoine :
- Samedi 20 septembre, de 10h à 12h30 et de 14h à 19h, visite libre 7 €/adulte, 3,50 €/enfant. A partir de 15h, visite guidée, découverte de la boisson traditionnelle kombucha, avec dégustation et atelier. Démonstration-atelier de Qi Gong et Taï-Chi Chuan. Haïku et contes japonais. Présentation de la poésie japonaise.

- Dimanche 21 septembre, de 10h à 12h30 et de 14h à 19h, visite libre 7 €/adulte, 3,50 €/enfant. A partir de 15h, découverte de la cérémonie du thé (cha-no-yu). Théâtre : Nez, conte zen par la Cie Emeranox. Création d’un bol à thé (chawan). Présentation des animaux miniatures de la bergerie.

- Dimanche 28 septembre, "Automnes Singuliers" de 10h à 12h30 et de 14h à 19h, visite libre 7 €/adulte, 3,50 €/enfant. A partir de 15h, découverte de la cérémonie du thé (cha-no-yu). Initiation à la pratique de la méditation zen. Présentation des animaux miniatures de la bergerie.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité