A la unePolitiquePolitique.

RÉGION Damien Alary veut « s’inscrire dans la continuité »

Damien Alary entouré des vice-présidents de groupe (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Damien Alary entouré des vice-présidents de groupe (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le président du Conseil général du Gard et candidat déclaré à la présidence de la région Damien Alary avait convoqué la presse ce matin à Montpellier.

L’occasion pour lui de faire passer un certain nombre de messages forts. Après un nouvel hommage à Christian Bourquin, Damien Alary a souhaité d’emblée « lever le voile » sur son état de santé : oui, il a été « atteint d’un cancer à la gorge et aux cordes vocales », mais il est « complètement guéri. » Le très probable futur président de la région l’affirme : « Je suis en pleine forme. » Quant à la publicité de son état de forme, il se réserve la possibilité d’émettre des bulletins de santé si nécessaire.

Un appel lancé à Robert Navarro

Ceci étant dit, Damien Alary a ensuite longuement parlé de sa candidature à la présidence de la région. Une décision qu’il affirme avoir pris « seul, mais après avoir entendu et été sollicité par une grande majorité des conseillers régionaux, d’abord chez les socialistes, puis les apparentés et après avoir rencontré les présidents de groupes », lui qui était accompagné ce matin des présidents des groupes Communistes, républicain et citoyen, Ecologistes et apparentés, et Radicaux de gauche. Seul manquait à l’appel Robert Navarro, président du groupe Socialistes et apparentés, et président par intérim de la région.

Le président du Conseil général de l'Aude Didier Codorniou, soutien de Damien Alary, ce matin à Montpellier (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le président du Conseil général de l'Aude Didier Codorniou, soutien de Damien Alary, ce matin à Montpellier (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Robert Navarro à qui Damien Alary a lancé un appel : « je lui demande d’aller au plus vite possible sur la désignation du nouveau président de région, pour ne pas que l’institution reste bloquée. » Il faut dire que le nouveau président n’aura, dans le meilleur des cas, qu’un an devant lui avant les élections régionales… Pour l’heure, les deux hommes ne se sont pas parlé, tout juste se sont-ils croisés « sur le parking de l’hôtel de région ». Où en sont les relations entre les deux hommes ? « Je n’ai rien contre lui », affirme Damien Alary.

« Je me battrai vent debout contre la réforme des régions »

Damien Alary sera donc, sauf cataclysme, le nouveau président de la région. Lui qui revendique son « sang régional » a « senti (qu’il) était le candidat qui pouvait s’inscrire dans la continuité » de Frêche et Bourquin. De fait, il « ne sera pas un président transitoire » et se battra « vent debout » contre la réforme des régions, scandant un « je ne veux pas être un vice-président de la région Midi-Pyrénées » sans ambiguïté. Il a également annoncé qu’une fois élu, il solliciterait un rendez-vous avec « son ami le Premier ministre » dans le cadre de ce « combat ».

Le vice-président Jean-Claude Gayssot et le président du Conseil général de l'Hérault André Vézinhet ce matin à Montpellier (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le vice-président Jean-Claude Gayssot et le président du Conseil général de l'Hérault André Vézinhet ce matin à Montpellier (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Quant à sa méthode de gouvernance, Damien Alary veut être l’homme du consensus, de la « collégialité », tout en affirmant « savoir décider ». Avec quelle équipe ? « Je travaille dessus depuis une semaine et encore pour quelques jours », nous a-t-il confié, et la fumée blanche devrait sortir « dès lundi. » Quant à son élection, elle devrait avoir lieu d’ici fin septembre. A la condition que Robert Navarro entende l’appel lancé ce matin.

Et aussi :

Sur sa succession à la tête du Conseil général du Gard : « Je réunis tous les conseillers généraux du groupe socialistes et apparentés à 15 heures aujourd’hui. Actuellement, je ne peux pas vous en dire plus. Je souhaite que ma succession se passe comme ici, avec une seule candidature à gauche, et que cette candidature soit socialiste. »

Sur son futur lieu de résidence : «  Je vais rester à Pompignan, il n’y a qu’une demi-heure de route. Je n’ai pas décidé d’habiter Montpellier. »

Sur le rattachement du Gard à PACA : « Certains ont écrit que j’étais pour abandonner mon département à PACA. Je n’ai jamais dit cela. Je suis contre le rattachement du Gard à PACA. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “RÉGION Damien Alary veut « s’inscrire dans la continuité »”

  1. Et bien que de têtes grises qui dominent au sein de cette institution régionale ……….. et parmi les autres d’ailleurs –
    – c’est effarant de constater que parmi les responsables la jeunesse n’y soit pas partie prenante comment dynamiser nos régions, les faire vivre en leur temps au goût du jour….. y impulser du sang nouveau !
    ils sont d’un autre monde, d’une autre génération nos acteurs et décideurs pour la quasi totalité de nos institutions c’est franchement regrettable ! comment s’exprime notre jeunesse en politique ? comment s’y réalise t’elle ? dominée et dirigée par des ancêtres et retraités d’un autre temps !

  2. Cool ne connait visiblement pas Damien Alary pour porter un jugement uniquement sur son age. Homme de concensus mais aussi de responsabilité, il sait s’entourer de personnes de toutes les générations. Il connait la région, s’implique depuis de très nombreuses années dans son développement et n’a jamais compté ses heures sans ne trainer aucune « casserole ». Evitons de mettre tous les politiques dans un même panier au risque de discréditer chacun des acteurs et ouvrir la porte aux extrêmes lors des prochaines élections. CQFD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité