Actualité générale.Actualités

VILLENEUVE-LÈZ-AVIGNON « Faire avancer la cause de l’éducation artistique et culturelle »

Lors de la présentation des conclusions de l'université, vendredi à la Chartreuse de Villeneuve-lèz-Avignon (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Lors de la présentation des conclusions de l'université, vendredi à la Chartreuse de Villeneuve-lèz-Avignon (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La première Université de l’éducation artistique et culturelle, organisée par le Ministère de la Culture, s’est tenue jeudi et vendredi à la Chartreuse de Villeneuve.

Six ateliers regroupant des professionnels du secteur se sont tenus sur ces deux jours, sur trois thèmes majeurs : les nouveaux cadres de coopération, la formation et la construction des parcours d’éducation artistique et culturelle.

« Des discussions utopiques, concrètes et délibératives. »

Le but de cette première université était, dixit le président de l’Observatoire des Politiques Culturelles Jean-Pierre Saez, de « mieux travailler ensemble pour faire avancer la cause de l’éducation artistique et culturelle dans notre pays. »

Les ateliers ont donc planché durant plus de 7 heures chacun et ont ensuite présenté leur préconisations. Il en a résulté, d’après Nathalie Montoya, maître de conférences à l’Université Paris-Diderot, « des discussions utopiques, concrètes et délibératives. »

Pour la sociologue Sylvia Girel, il faut « mettre en place un comité de pilotage de l’éducation artistique et culturelle à l’échelle intercommunale pour élaborer les programmes à l’échelle des territoires. »

L’éducation se déroulant principalement dans les écoles, le rédacteur en chef de La Scène Cyrille Planson a insisté sur « le rôle que doit jouer le chef d’établissement, avec à ses côtés un référent culture. »

« Aiguiser le sens critique de l’enfant »

L’échelle territoriale a également été évoquée sur les questions de formation, par le biais de la professeure de communication à l’université d’Avignon Marie-Sylvie Poli, pour qui « il faut mettre en place des réseaux de formation dans les territoires », une formation que le directeur général adjoint de la Communauté d’Agglomération d’Annecy chargé de la culture François Deschamps veut rendre « obligatoire pour tous les enseignants en formation. » L’élu préconise également « d’améliorer les plans de formation continue dans l’Education Nationale. »

La chargée des échanges culturels à l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse Nadia Inoubli a pour sa part rappelé que « le parcours d’éducation artistique et culturelle doit servir à aiguiser le sens critique de l’enfant » et qu’il doit « être prévu avec et autour de l’artiste. »

Un sujet est revenu dans la bouche de tous les participants : la question des budgets, et l’inquiétude de les voir baisser. Des préconisations et inquiétudes que le président du Haut Conseil de l’éducation artistique et culturelle et président de l’université d’Avignon Emmanuel Ethis, présent vendredi, a promis de « faire remonter. »

Une remontée des informations qui a d’ores et déjà démarré : la chef du service de la coordination des politiques culturelles et de l’innovation au Ministère de la Culture Maryline Laplace, elle aussi présente lors de la présentation des conclusions, a fait état d’un « souhait partagé du passage à l’acte. »

Rendez-vous est déjà pris l’an prochain pour voir ce qu’il en sera.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité