Actualité générale.Actualités

ALÈS Les musulmans rendent hommage à Hervé Gourdel

Abdel Merhom a pris la parole en arabe, Mostafa Bazza a traduit en français. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Abdel Merhom a pris la parole en arabe, Mostafa Bazza a traduit en français. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Les musulmans d'Alès se sont rassemblés hier après-midi devant la mosquée de la Royale pour rendre hommage à Hervé Gourdel, le guide de haute montagne niçois assassiné le 24 septembre dernier en Algérie par des djihadistes rattachés à l’État islamique.

Plusieurs messages d'indignation étaient accrochés à l'entrée de la mosquée où une quarantaine de croyants ont dénoncé par la voix d'Abdel Merhom « l'ignoble exécution d'un homme qui aurait pu être un voisin, un collègue de travail, un ami, et qui est tué au nom de l'Islam ». L'occasion pour eux de « refuser d'être associés de près ou de loin à de tels crimes qui pervertissent l'Islam et ses valeurs » et de rappeler ensuite que leur religion « prône le vivre ensemble et la paix ». La communauté musulmane d'Alès a également affirmé son soutien déterminé à la République et à ses valeurs « que nous défendrons toujours avec force ».

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “ALÈS Les musulmans rendent hommage à Hervé Gourdel”

  1. Quand la communauté musulmane CONDAMNE les actions barbares et ineptes de groupuscules intégristes, aussi puissants soient-ils, il est vraiment regrettable d’entendre ici ou là que l’Islam cherche à SE JUSTIFIER.

    Que dirions-nous si demain un groupuscule intégriste catholique se mettait à commettre des actes aussi condamnables au nom de la chrétienté et que, face à ces événements faits en son nom, le pape reste silencieux ?… Les médias et autres intellectuels à la petite semaine ne manqueraient pas de condamner ce silence qui serait aussitôt interprété comme une complicité.

    Alors OUI, mille fois OUI, il est sain et normal que les musulmans condamnent haut et fort, dans les mosquées et ailleurs, des actes commis abusivement en leur nom.

    Daesh est une organisation de dégénérés qui tente de séduire (avec succès hélas) des esprits faibles en se réclamant de la religion : il est et il serait criminel de leur laisser le champ libre sur ce point comme sur les autres… et le silence, dans ce cas précis, est CRIMINEL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité