A la uneActualitésPolémique.PolitiquePolitique.

LAUDUN Montebourg : « Réinventer la gauche avant qu’elle ne disparaisse »

Le député Patrice Prat et Arnaud Montebourg, cet après-midi au Forum de Laudun (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le député Patrice Prat et Arnaud Montebourg, cet après-midi au Forum de Laudun (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’université d’automne d’Arnaud Montebourg s’est ouverte cet après-midi au Forum de Laudun-l’Ardoise.

L’ex-ministre de l’économie a assisté sans piper mot aux deux ateliers de l’après-midi, qui avaient pour thèmes « Vers la VIème République ? » et « Sciences et politique, peut on encore croire au progrès au XXIe siècle », avant de se rendre à la mairie de Laudun accompagné, entre autres, de son lieutenant le député Patrice Prat et d’une nuée de journalistes — bien qu’il ait été donné consigne de ne pas filmer ni de prendre de photos.

« Un divorce à l’amiable »

Arnaud Montebourg s’est alors exprimé pour la première fois depuis son départ du gouvernement. Un départ qu’il a qualifié de « divorce à l’amiable. Nous nous sommes vus (avec le Premier ministre Manuel Valls, ndlr), ça a duré 10 minutes. Nous étions d’accord pour constater qu’on n’était pas d’accord. »

Pour lui, « ce départ était devenu inéluctable, devant l’ampleur du désaccord et le refus de l’exécutif de le résoudre. » Un désaccord « qui na cessé de croître durant l’été », d’après Arnaud Montebourg, pour qui il était « normal d’ouvrir le débat quand un certain nombre d’indicateurs montrent que vous faites fausse route. »

Aujourd’hui, il « n’envisage pas de quitter le PS », mais plutôt « de réinventer la gauche avant qu’elle ne disparaisse. C’est l’esprit dans lequel nous travaillons à Laudun-l’Ardoise, qui sera une date qui reviendra chaque année, car dans cette période, le conformisme n’est pas la solution, la créativité est obligatoire. »

« C’est un bonheur de prendre le métro »

A ceux qui lui disent qu’il est isolé, l’ex-ministre répond qu’il est « habitué à cette ritournelle » et qu’il peut compter « sur le soutien de nombreux parlementaires », avant de rappeler qu’« on (lui) avait dit (qu’il) ne pesait rien dans la primaire, et (il est) arrivé troisième. »

En attendant, Arnaud Montebourg affirme dans un sourire qu’il restera « un aimable contributeur » du PS, et jure qu’il « n’a pas l’intention de briguer un mandat local à nouveau. » La présidentielle ? « Rendez-vous en 2016. »

Quant à sa vie d’après-ministre, Arnaud Montebourg explique que « (sa) vie professionnelle redevient celle d’un français moyen. Cette nouvelle vie est un des rêves de ma vie. » Et l’ex-ministre de rajouter, au risque d’en faire un peu trop, « c’est un bonheur de prendre le métro. »

Avant de rejoindre ses militants au Forum pour le dîner, Arnaud Montebourg annoncera sa présence au salon de l’auto la semaine prochaine « pour continuer le combat pour le Made in France. » Bref, à l’en croire, tout roule.

Et aussi :

De nombreux élus ont été aperçus au Forum de Laudun cet après-midi : Les députés PS du Gard Françoise Dumas, Fabrice Verdier et William Dumas, le vice-président du Conseil général et maire de Bellegarde Juan Martinez, le vice président du Conseil général et maire de Blauzac Denis Bouad, et le conseiller général et maire de Tresques Alexandre Pissas. Précisons que la liste n’est pas exhaustive.

Le programme : la journée de demain comptera un atelier à partir de 10 heures, sur la situation économique du pays, et un discours d’Arnaud Montebourg vers midi.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “LAUDUN Montebourg : « Réinventer la gauche avant qu’elle ne disparaisse »”

  1. M. Montebourg a pris son temps avant de réagir à la dérive sociale-libérale. Réinventer la gauche socialiste c’est carrément impossible. Il ferait mieux de rejoindre Mélenchon qui avait compris bien avant lui que le PS reniait sa doctrine. Tous les français s’en sont aperçus avant lui . La présence de certains élus ne vaut pas signe d’intérêt à sa démarche puisque certains ont voté la confiance à Valls c’est dire leur capacité à renoncer à leurs convictions pour autant qu’ils en aient eu vraiment.
    Le gouvernement est en train de faire le lit de la droite et surtout du FN a une allure sidérante. Les déroutes socialistes de 2014 paraîtront anodines par rapport à celles qui arrivent en 2015 et 2017.
    Dans ce pays grâce à Hollande, Valls et quelques autres nous n’aurons plus le choix qu’entre la droite dure et l’extrême droite.
    La facho soft Marine , l’agité du Fouquet’s Sarko et le patron moyenâgeux Gattaz remercient Hollande et Cie.

    1. Pour quoi les militantes du partie socialiste du GARD non pas étais informé de la venu de Arnaud Montebourg? Merci de répondre julia BASTIDE

    2. Pour quoi les militantes du parti socialiste du GARD non pas étais informé de la venu de Arnaud Montebourg? Merci de répondre julia BASTIDE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité