Politique

NÎMES Le tribunal administratif annule l’élection du maire FN du Pontet

Photo d'illustration DR/
Photo d'illustration DR/

Cet après-midi, les juges du tribunal administratif de Nîmes ont invalidé l'élection du maire FN du Pontet, Joris Hébrard, après un recours déposé en avril par son rival UMP Claude Toutain. Selon Le Monde, le frontiste entend faire appel de cette décision au Conseil d'Etat. Une démarche suspensive, c'est à dire qui laisse le maire en fonction le temps que la justice rende sa décision.

Le candidat UMP Claude Toutain, qui a perdu de sept voix l'élection, avait fait état d'un certain nombre d'irrégularités supposées durant la campagne et lors des opérations de vote. Le maire s'était notamment fait connaître par ses différentes mesures prises en début de mandat, comme la suppression de la cantine gratuite dont bénéficiaient 65 enfants de familles modestes.

Joint par téléphone, le secrétaire départemental du FN du Gard, Yoann Gillet, assure son soutien à Joris Hébrard : "Nous ne sommes pas inquiets et nous le soutenons. En cas d'annulation de l'élection par le Conseil d'Etat, il y aura réélection et nous sommes sûrs qu'il repassera".

Aux européennes le FN a est arrivé en tête dans la commune avec 43 % des suffrages.

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité