A la uneActualités

MARCOULE Le CEA développe un test de diagnostic rapide du virus Ebola

Aperçu du test bandelette (Photo : CEA)
Aperçu du test bandelette (Photo : CEA)

Le test, dont le développement a été lancé sur le site de Marcoule à la mi-août, a été validé techniquement et rentre désormais en phase d’industrialisation avec le leader européen du diagnostic rapide Vedalab.

Ce test, baptisé Ebola eZYSCREEN ressemble à un test de grossesse, et sera utilisable directement sur le terrain, sans matériel spécifique.

Un quart d’heure au lieu de deux heures et demie

Grâce à ce nouveau test, il suffira d’une goutte de sang, de plasma ou d’urine et d’un quart d’heure pour savoir si un patient est atteint du virus Ebola.

Il marque un gros progrès dans le diagnostic du virus Ebola, qui prend actuellement plus de deux heures et ne peut être effectué que dans un laboratoire. De quoi gagner en réactivité sur le terrain, donc.

Des tests de présérie d’ici la fin du mois

Le CEA a réussi la prouesse de développer ce test rapide grâce aux résultats des recherches menées depuis plusieurs années dans le cadre d’un programme interministériel lancé en 2005 et visant à lutter contre les menaces nucléaires, radiologiques, biologiques, chimiques et explosives.

eZYSCREEN a été validé par le laboratoire de haute sécurité microbiologique de niveau P4 Jean Mérieux à Lyon sur la souche d’Ebola qui sévit en Afrique de l’ouest. Des tests de présérie vont être utilisés sur le terrain d’ici la fin du mois pour permettre la validation clinique sur le terrain, avant une phase d’industrialisation et de mise en production.

Et aussi :

Sur Facebook, le député Patrice Prat a tenu à « saluer et féliciter chaleureusement les chercheurs du Service de Biochimie et de Technologie Nucléaire (SBTN) du Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) à Marcoule qui viennent de mettre au point un test de diagnostic rapide du virus Ebola », « une avancée majeure dans la recherche contre ce virus. »

L’élu a également fait part de sa « profonde fierté de voir (son) territoire mis à l’honneur sur un sujet de santé publique et être à la pointe de l’innovation et de la recherche au niveau mondial. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité