Politique

NÎMES Les membres de Solidaires 30 unis contre l’extrême droite, « un danger mortel »

Manifestation de Solidaires 30 contre le Front National. DR
Manifestation de Solidaires 30 contre le Front National. DR

Jeudi dernier, les membres de Solidaires 30 se sont rassemblés sur la place de l'Horloge à Nîmes pour distribuer aux passants un tract de quatre pages de la commission antifasciste de Solidaires intitulé :"L'extrême droite est un danger mortel".

Dans ce feuillet, les syndicalistes dénoncent le "nationalisme exacerbé" de Marine Le Pen "qui ne remet en cause ni le capitalisme, ni le libéralisme, ni la course au profit, ni la concentration des richesses dans les mains d’une minorité". Ils regrettent également que :"Le FN ne cesse dans ses discours de haine de vouloir nous diviser, d’opposer les travailleur-euses français-es et immigré-es, les salarié-es du public et du privé, les chômeur-euses contre les salarié-es… épargnant les véritables coupables que sont les possédants". Avant de conclure :"Pour Solidaires, le Front national n’est pas un parti comme un autre. Il reste un parti fondamentalement d’extrême droite, raciste et nationaliste".

Lire le tract ici

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES Les membres de Solidaires 30 unis contre l’extrême droite, « un danger mortel »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité