Actualités

AIMARGUES Mauvais cru pour le marché artisanal annuel

Des gants décorés ou brodés à la main, made in Sophie. EL/OG
Des gants décorés ou brodés à la main, made in Sophie de Pérols. EL/OG

Pendent deux jours à Aimargues, une soixantaine d'exposants sont venus présenter et vendre leurs créations et productions : bijoux, confiseries, confitures, coutellerie, cuir, fromages linge de maison, miel et dérivés, peinture, poterie, pâtisseries, vins...

Une édition toutefois décevante pour les artisans et producteurs. D'ordinaire, le marché traditionnel accueille plus de 120 exposants et draine de nombreux visiteurs. Cette année, suite à l'élection de la nouvelle municipalité, l'organisation a changé de main et les responsables ont eu peu de temps pour tout mettre en place. Certains n'ont rien vendu ce week-end, tandis que d'autres ont réussi à rentrer dans leur frais. Les exposants espèrent toutefois une meilleure édition l'an prochain en avril.

Des arènes en fer, conçu par M. Mayen de St-Laurent-des-arbres. EL/OG
Des arènes en fer, conçu par M. Mayen de St-Laurent-des-arbres. EL/OG
Des couverts en pâte polymère modelée venus du Vaucluse. EL/OG
Des couverts en pâte polymère modelée venus du Vaucluse. EL/OG
Des objets décorés de porcelaine moulée à la main. EL/OG
Des objets décorés de porcelaine colorée et moulée à la main. EL/OG
Des accessoires tissés et brodés à la main de St-Christol-lez-Alès. EL/OG
Des accessoires tissés et brodés à la main de St-Christol-lez-Alès. EL/OG

 

 

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité