A la unePolitique

ÉLÉCTION UMP Trois questions… À Bruno Le Maire en meeting demain soir à Nîmes

De gauche à droite, Franck Proust, Max Roustan, Bruno Le Maire et Jean-Paul Fournier
De gauche à droite, Franck Proust, Max Roustan, Bruno Le Maire et Jean-Paul Fournier. Photo : Objectif Gard.

Demain, le candidat à la présidence de l'UMP Bruno Le Maire tentera de convaincre les militants de la fédération du Gard très favorables à Nicolas Sarkozy. 

Objectif Gard : Vous arrivez demain dans une fédération pro-Sarkozy. Comment allez-vous convaincre les militants de voter pour vous ? 

Bruno Le Maire : Ce n'est pas la première fois que je viens à Nîmes. J'ai beaucoup de plaisir à venir ici et j'ai beaucoup d'amitié pour le sénateur-maire Jean-Paul Fournier. Je ne suis pas inquiet.

Demain, je dirai d'abord aux militants qu'il ne faut pas se tromper d'élection. En novembre, nous votons pour un président de parti et pas le candidat pour 2017. Moi je suis aujourd'hui candidat pour la présidence de l'UMP. Mon positionnement est une formation politique 100% à droite et 100% indépendant.

Objectif Gard : Qu'est-ce qui vous distingue de Nicolas Sarkozy ? 

Bruno Le Maire : Il y a plusieurs choses, dont notamment cette notion d'indépendance de l'UMP, une différence majeure. Je suis contre une fusion avec l'UDI et je ne suis pas favorable au changement de nom du parti. Rien ne sert de multiplier les statuts, nous devons nous concentrer sur le projet.

Objectif Gard : L'UDI et l'UMP se querellent régulièrement dans le Gard. Si vous étiez président de l'UMP, comment géreriez-vous ce type de situation ? 

Bruno Le Maire : Je connais bien ces difficultés. Je défendrai toujours les intérêts de l'UMP. Un parti solide qui refusera toute fusion avec l'UDI. Il n'y aura pas de concessions. Mais pour l'instant je pense à travailler pour l'UMP, l'UDI n'est pas l'urgence et viendra après.

Propos recueillis par Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “ÉLÉCTION UMP Trois questions… À Bruno Le Maire en meeting demain soir à Nîmes”

  1. C’est sur que lui on ne manque pas de lui cirer les chaussures !! L’UMP est corrompue jusqu’à la moelle tant elle est béate devant cet homme !! Le renouveau n’est certainement pas là..!!!! Il va faire un flop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité