Politique

GARD Firoud au PRG :  » il cherche à se placer pour les cantonales », pour Christophe Cavard

Le Parti Radical de Gauche avec au centre, leur président et Eric Firoud, ancien candidat aux municipales nîmoises. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Le Parti Radical de Gauche avec au centre, leur président et Eric Firoud, ancien candidat aux municipales nîmoises. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Lundi les radicaux de gauche ont fait valoir leur ambition de conclure un accord électoral avec le Parti socialiste, en vue des cantonales. Leur président et adjoint à la ville de Bagnols, Michel Cegielski, aimerait obtenir "trois élus à l'assemblée départementale". Parmi la centaine d'adhérents revendiqués, on retrouve un nouveau venu : Eric Firoud. Le fils du célèbre footballeur nîmois Kader Firoud et candidat malheureux aux municipales nîmoises s’était pourtant juré de ne plus adhérer à un parti politique. Mais il a trouvé dit-il au PRG, “des valeurs communes” telle que “la laïcité” qu’il entend défendre coûte que coûte.

La revendication électorale du parti fait sourire le député Christophe Cavard : "les radiaux ont les yeux plus gros que le ventre. Si ils se présentent seuls, ils font 2%. Ils ne peuvent pas revendiquer trois élus". L'écologiste aurait-il la mémoire courte ? Au premier tour des présidentielles, la candidate écologiste Eva Joly avait rassemblé 2,3 % des suffrages. Cela n'a pas empêché au PS de passer des accords électoraux avec EELV aux législatives, pour que les verts obtiennent un groupe à l'Assemblée. "Ce n'est pas pareil. Aux cantonales, les écologistes ont été élus sur le propre nom et ont même battu des candidats socialistes. C'est mon cas, c'est le cas de Geneviève Blanc…", répond Christophe Cavard qui invite les radiaux à faire leur preuve. " Je respecte le Parti radical de gauche qui a une grande histoire, mais il n'est plus puissant comme autrefois. Et je ne pense pas que les nouveaux venus tel qu'Eric Firoud ne sont dans la philosophie du parti. Ils cherchent surtout à se placer", conclut le député EELV.

Lire aussi : GARD Dernier allié du gouvernement, le PRG veut reconstruire la gauche

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “GARD Firoud au PRG :  » il cherche à se placer pour les cantonales », pour Christophe Cavard”

  1. L’ami Cavard parle en expert… lui qui a si bien su passer, et au bon moment, du rouge au vert !
    Après avoir lâché le marteau, combien de temps va-t-il gardé la faucille (outil éminemment écolo) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité