A la uneFaits Divers

CAVILLARGUES Qui est Cédric C., mis en examen pour le viol et le meurtre de sa grand-mère ?

Les lieux du drame, chemin des Cinq Cents à Cavillargues (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les lieux du drame, chemin des Cinq Cents à Cavillargues (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Agé de 37 ans, l’homme a été mis en examen et écroué hier pour le meurtre et le viol de sa grand-mère de 92 ans, retrouvée gisante dans une mare de sang mardi matin dans son mas de Cavillargues.

« Il lui achetait de temps en temps une boîte de chocolats »

« Je le voyais tous les jours, il s’appelle Cédric C., explique l’épicière du village de 806 habitants. C’était quelqu’un d’agréable, même s’il était parfois un peu énervé. Il nous disait qu’il cherchait un emploi, mais qu’il n’arrivait pas à trouver. Peut-être que s’il en avait trouvé un, tout ça ne serait pas arrivé. »

L’épicière se souvient également des petites attentions de Cédric pour sa grand-mère : « il lui achetait de temps en temps une boîte de chocolats. »

« Il n’était pas sain »

Mais l’homme n’avait pas forcément bonne réputation dans le village. « On disait qu’il était schizophrène », indique l’épicière. Le patron du bar situé à quelques mètres fait la moue à l’évocation du trentenaire : « Je l’ai mis à la porte. Il n’était pas sain, il avait un comportement étrange. »

Le suspect a fait l’objet d’une expertise psychiatrique durant sa garde à vue, qui n’a, selon la procureure de Nîmes Laure Beccuau, « pas fait état d’une altération du discernement. » Cédric C., qui habitait avec sa grand-mère depuis plusieurs années, n’était par ailleurs pas connu des services de police, et nie les faits qui lui sont reprochés.

La grand mère « était très gentille, bien intégrée »

Une vieille dame croisée dans l’épicerie, qui dit habiter Cavillargues « depuis 80 ans », connaissait la victime, Mme D. « Elle était très gentille, bien intégrée, on la voyait souvent », explique-t-elle, tout en affirmant ne connaître ni la famille de la nonagénaire — « je ne sais pas où ils habitent » — ni Cédric C.

Quant aux lieux du drame, « c’est un quartier tellement calme, dixit la dame âgée. Il n’y a point de bruit là bas. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité