A la uneActualitésInsolite

INSOLITE Quand les défunts reviennent hanter le conseil municipal de Beaucaire

cimetière
Cimetière. Photo d'archives.

Quand on assiste au conseil municipal de Beaucaire, on en entend des vertes et des pas mûres. En 2008, l’ancien maire de la commune, Jacques Bourbousson, aurait signé un document autorisant la mise sous terre d’un tombeau. Jusque-là, tout va bien. Seulement, c’est une règle bien connue des corbillards, il est formellement déconseillé d’enterrer à tombeau grand ouvert. Et ce jour-là, le malheureux défunt s’est retrouvé placé auprès d’une famille, certainement charmante, mais qui n’est pas la sienne…Forcément, ça fait désordre.

Se rendant compte de l’erreur, les deux familles envisagent d’intenter un procès au maire. Celui-ci, qui n’avait pas très envie que l’affaire s’ébruite probablement pour faire honneur aux défunts en respectant un silence de mort, parvient finalement à trouver un accord à l’amiable avec les deux familles. Il l’assure : il les dédommagera de 7 500 euros. Problème : il avait oublié de dire quand ! Perdant la mairie en mars dernier, Jacques Bourbousson a aimablement laissé cet héritage à ses successeurs. La nouvelle majorité a fait savoir qu’elle respecterait les dernières volontés du maire déchu et rembourserait les familles comme il était convenu.

Baptiste Manzinali

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité