A la uneSociété

GARD Les chiffres alarmants du Secours Catholique

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

D’après un bilan dressé par le Secours Catholique du Gard, la situation du département serait catastrophique notamment chez les moins de 25 ans.

La quasi-totalité des gens reçus par les équipes du Secours Catholique (95%) vivraient sous le seuil de pauvreté, avec un niveau de vie moyen de 559 euros mensuels. Parmi ces populations, 12% n’ont aucune ressource, dont essentiellement des jeunes de moins de 25 ans et des migrants déboutés du droit d’asile. "Il y a une légère augmentation au niveau des jeunes de 2 % par rapport à l'année dernière" précise Eric Thimel, délégué du Secours Catholique du Gard. Des chiffres lourds qui justifie la triste position du département, classé 6ème au niveau national en terme de pauvreté des enfants. Mais le bilan ne s’arrête pas là. Selon les chiffres donnés, 40 % des familles monoparentales dans le Gard vivraient sous le seuil de pauvreté, le revenue médian du Gard est 9 % en dessous de la moyenne nationale estimée à 1 645 euros.

"Les gens ont moins d'empathie pour les pauvres"

Le taux de chômage atteint 68 % des gens reçus et place le département dans le peloton de tête, au même titre que l’ensemble du Languedoc Roussillon (excepté la Lozère) et du Nord Pas de Calais. Au niveau de la composition des familles reçues, 30 % de familles monoparentales, 26 % de couples avec enfants, 10 % de couples sans enfant, 34 % de personnes seules. De plus, 7 % des personnes reçues au Secours Catholique ont plus de 60 ans. "On fait un accompagnement sur la durée, cela demande un engagement et une disponibilité supplémentaire. Là où on tire la sonnette d'alarme, c'est par rapport au regard sur la pauvreté. Il y a une stigmatisation de plus en plus forte, les gens ont moins d'empathie pour les pauvres" déclare M. Thimel. Le bilan ajoute que dans le Gard, depuis 2008, le niveau de vie des plus riches à diminuer de 0,5 % et de 4,5 % pour les 10 % les plus pauvres.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “GARD Les chiffres alarmants du Secours Catholique”

  1. Elle est au top notre région LR que nos politiques souhaitent maintenir en l’état …. c’est un bilan considéré comme honorable de leurs parts ils n’en ont même pas conscience c’est ce qui est le plus grave !! et l’on est pas au bout de nos peines dans la continuité telle que souhaitée… il faut bouger booster le L.R qui dort et s’encroûte depuis des décennies qui ne mise que sur le tourisme le tertiaire est passé et passe encore à côté de bons nombre d’opportunités – tout est à faire tant au niveau économique et de l’emploi notre région crée en conséquence la pauvreté que l’on constate depuis longtemps mais qui hélas en l’état actuel ne peut que s’accentuer … c’est bien de ne pas vouloir intégrer une région voisine et y rester autonome encore faut il s’en être donné les moyens et là gros bémols c’est loin d’y être gagné !

  2. Après le secours catholique c’est le secours populaire qui s’alarme de la situation lorsque les responsables et coupables UMPS roulent sur la même voie du libéralisme U.Europeiste.

  3. bonjour, j’invite tous nos élus gardois de l’extrème gauche et à l’extreme droite de verser intégralement un montant équivalent à un mois ou 2 mois de leurs indemnités d’élus: maire, adjoint, conseiller général… députés, sénateurs… à un organisme de leur choix: secours catholique, secours populaires… Nos élus se gavent trop quelque soit leur couleur politique, c’est l’occasion de passer à la parole aux actes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité