Politique

PRIX DU CIVISME Jean-Paul Boré persiste et demande l’annulation de la récompense de Julien Sanchez

Jean-Paul Boré. Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Que la Marianne du civisme soit remise au maire de Beaucaire Julien Sanchez a le don d'exaspérer Jean-Paul Boré. Dimanche, le conseiller régional rappelait dans un communiqué de presse l'historique du Front National et de son président d'honneur, Jean-Marie Le Pen, qu'il ne citera pas. Le candidat aux élections municipales, qui a vu son parti TPNA s'arrêter au premier tour, va aujourd'hui plus loin dans sa démarche en adressant un courrier à Jacques Pelissard, le président de l'association des Maires, celui-là même qui doit remettre la récompense à Julien Sanchez. Cette fois, son courrier est recentré sur le parcours - judiciaire, notamment - du jeune élu du Front National. "Je me permets de vous rappeler que Julien Sanchez, alors conseiller régional, a été condamné en février 2013 par le tribunal correctionnel de Nîmes à 4.000 euros d'amende, dont 1.000 euros avec sursis. Il avait laissé publier sur son mur Facebook en accès libre, des commentaires à connotation raciste qui visaient un élu Nîmois, Monsieur Franck Proust, Député européen, et sa compagne en octobre 2011. Ces propos, tendant à banaliser l’outrance ont été suivis par des actes xénophobes et racistes dans certaines villes du Gard en 2012 provoquant des réactions de toute la classe politique hormis précisément le FN".

Et de conclure :" Ce n’est donc pas au maire actuel que doit revenir ce prix. L’esprit Républicain ne peut être invoqué pour le justifier. Nous savons où peut conduire une telle banalisation. Nous devons tous prendre nos responsabilités devant cette nouvelle situation porteuse de graves risques auxquels notre pays a déjà malheureusement été confronté par le passé. Les électrices et les électeurs de Beaucaire, qui méritent ce prix, ne se réduisent pas aux seuls 39% obtenus par le FN. Je fais observer enfin que Monsieur Sanchez n’avait aucune fonction élective à Beaucaire avant les dernières élections municipales. Pour l’ensemble de ces raisons, je vous demande, Monsieur le Président de ne pas remettre ce prix au maire FN actuel".

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

11 réactions sur “PRIX DU CIVISME Jean-Paul Boré persiste et demande l’annulation de la récompense de Julien Sanchez”

  1. Ce Boré me fait rire
    Il ferait mieux de nous parler du montant des indemnités qu’il touche à la région dont il est le vice-président, par la grâce de feu Georges Frêche

  2. Ah si seulement tu étais aussi intransigeant Jean-Paul envers les vrais racistes anti France…mais bon, le fond de commerce à un prix !
    Julien mérite cette distinction. Sa candidature a motivé les patriotes pour le porter à la mairie, notre maison républicaine commune.
    Ton intervention souligne ta partialité de commissaire politique.

  3. Jean-Paul Boré ne sait plus comment faire parler de lui, on l’avait vite oublié après son échec du 1er tour des municipales. Il sait très bien que Julien Sanchez a été condamné en 2013 pour des propos qu’il n’a pas écrit, mais comme il est à court d’arguments il fait le fond des poubelles. « Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose ». Quand à brandir « l’historique du Front National et de son président d’honneur, Jean-Marie Le Pen »; le prix ne récompense pas un parti, il ne récompense pas non plus un président d’honneur, mais un maire, en l’occurrence Julien Sanchez. Que veut-il dire par « Nous savons où peut conduire une telle banalisation », attention il frôle le point Godwin…

  4. Quelle honte ce Boré! C’est lui le stalinien, le défenseur des dictatures communistes les plus sanglantes, qui veut faire la morale?! Et qui prétend refuser un prix pour la ville qui a le plus voté en 2014?!! Il est pitoyable.
    L’ennemi de la démocratie, c’est bien lui et surement pas Julien Sanchez le maire de Beaucaire.
    Heureusement que les communistes ne représentent plus que 3 miséreux pour cent dans notre pays, Dieu merci!

  5. Pour le prix du sectarisme il est vrai que vous êtes hors concours…Voulez vous qu’on rappelle l’historique du PCF et du Communisme dans le monde, de Staline à Polpot et aux Kmers rouges, sans parler de Castro et des autres…Le tout avec la bénédiction des Valdeck Rochet, Marchais et autre CGT qui contrairement aux communistes italien ont toujours été à la bonne soupe soit disant populaire…Pour les leçons d’histoire vous repasserez et à Beaucaire vous avez une grande responsabilité dans le déclin de cette fabuleuse ville que vous avez sciemment orchestré…

  6. Personnellement, je trouve honorifique que l’on récompense la ville (et les citoyens) qui ont le plus voté!
    Même si cela m’émbête que ce soit pour le Front National. Ce ne sont pas mes idées, loin s’en faut, mais Sanchez est arrivé démocratiquement à la mairie. Ils n’avaient qu’à s’entendre pour l’empêcher (comme à Saint Gilles )! A Nîmes ou Alès, si la gauche s’était entendue …
    Ce que vous n’êtes pas capables de faire entre militants politiques, ne demandez pas aux électeurs de le faire! A bon entendeur!

  7. M° Boré s’il vous plait arrêtez la politique,allez retravailler à la Saur ou comme plombier a votre compte et vous verrez comme c’est dur de gagner sa vie honnêtement sans passer par la politique ou le salaire est ponctionné (volé?)sur le dos des TRAVAILLEURS .

  8. Près de 10% à la municipale de Nîmes c’est un résultat plus qu’honorable. Et ce n’est pas le fiel que quelques bons soldats du Front National déversent sur cette page qui changera cette réalité, réalité que d’aucun ne devrait négliger. Il est pour le moins étonnant que Jean-Paul BORE soit le seul à s’exprimer sur l’ignominie que représente cette remise de prix. Qui a intérêt à faire profil bas devant le FN en le banalisant? Pour quel petit calcul politicien? A suivre donc…

    1. Pas GLOP GLOP Pifou « Qui a intérêt à faire profil bas devant le FN en le banalisant? » La Patrie,la Nation et son peuple la FRANCE n’est pas le monopole de la gauche revancharde et s’il y a un fascisme de droite il y a aussi un fascisme de Gauche .

  9. A l’évidence mr Boré,viré du secrétariat communiste puis suspendu pour la durée de son mandat en tant que renégat, n’est pas capable d’une telle performance, obtenir une récompense officielle à part peut être celle de la petitesse politique ! Ne même pas savoir que c’est la ville de Beaucaire qui est récompensée pour son extrême civisme et non pas son Maire est un comble pour un vice-président de région ; qu’il prenne des cours et notamment en matière démocratique, ça lui évitera de s’étouffer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité