Société

GRÈVE Toujours pas de cantine au collège de Brignon

Les grévistes ont organisé un pique-nique de lutte la semaine dernière. Elodie Boschet/Objectif Gard

En grève depuis plus d'une semaine pour dénoncer le manque de personnel, les employés de service du collège de Brignon exigent l'ouverture de négociations avec le conseil général qui campe sur ses positions. En attendant, la cantine reste fermée.

Les agents d’entretien et de cuisine du collège de Brignon ont entamé la semaine dernière une grève reconductible, suite au refus du conseil Général d’ouvrir trois postes titulaires dont un poste au jardin, un poste en cuisine et un poste titulaire au service général. “Pour satisfaire l’ensemble de ses missions, il est nécessaire d’avoir des moyens matériels et humains”, assure Patrice Roucaute, agent de maintenance et délégué CGT. Et de préciser :  “On nous ajouté l’entretien du gymnase, et les normes d’hygiène et de sécurité se sont complexifiées. Or le conseil général, n’a depuis 5 ans, cessé de supprimer des emplois. A force de tirer sur la corde, mais elle va finir par céder“.

Le 20 octobre dernier, suite au dépôt d’un préavis de grève, les agents ont été reçus par Juan Martinezvice-président du conseil général délégué à l’éducation, aux collèges et à la jeunesse. Ce dernier leur a proposé d’embaucher un renfort contractuel jusqu’à la fin de l’année, un CUI à 20h renouvelable au bout de 6 mois et un contrat d’avenir aux espaces verts à partir de décembre. Les agents ont tout de même décidé d’une grève reconductible, estimant que ces “propositions ne réglaient en rien un problème qui dure depuis plusieurs années” et que “les contraintes budgétaires étaient de fausses excuses“.

Vendredi dernier, le conseil général a rappelé par voie de presse qu'il campait sur ses positions. De leur côté, les agents attendent toujours l'ouverture de négociations et poursuivent leur mouvement. La cantine du collège est donc fermée pour une durée indéterminée, et les enfants continent d'apporter leur propre déjeuner.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “GRÈVE Toujours pas de cantine au collège de Brignon”

  1. Les collèges vont faire les frais d’ajustements budgétaires comme certains autres secteurs des services publics. Les agents sont notamment sur la sellette avec le développement de la précarisation et de la privatisation.
    La majorité de gauche au conseil général et son « opposition » de droite n’ont pas grand chose à proposer sinon gérer les conséquences de leurs politiques respectives et semblables menées ensemble et à tour de rôle, au niveau national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité