A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Les supporters inquiets sur l’avenir du club

Photo © objectifgard.com / MA
Photo © objectifgard.com / MA

Ce matin, l'heure était au questionnement au domaine de la Bastide. Les quelques fidèles supporters venus assister à l'entrainement de leur équipe fétiche étaient abasourdis par la nouvelle concernant la mise en examen de Jean Marc Conrad.

Sur les pelouses du domaine de la Bastide, les joueurs faisaient bonne figures ce matin et tenaient leur séance d'entrainement en tentant de faire abstraction des affaires extra sportives que subit le club. Pourtant, si la culpabilité de Jean Marc Conrad est bien avérée, c'est l'avenir du club qui serait en danger. Pour les supporters, "C'est le devenir du club qui nous inquiète" explique Jean-Luc, qui a fait la plupart des derniers déplacements du Nîmes Olympique. "J'étais à Auch ce weekend pour la coupe de France, l'ambiance était très sympathique. J'étais même avec Conrad qui venait de recevoir un appel de Jean-Jacques Bourdin pour avoir les résultats du match." L'incompréhension était totale ce matin, face à un évènement qui devrait laisser des traces indélébiles sur le club.

Capture d'écran sur L'Equipe TV.
Capture d'écran sur L'Equipe TV.

Selon les supporters, "Rien de suspicieux sur le terrain, au vu des matchs concernés"

Les trois matchs concernés par ces suspicions n'avait pas attiré particulièrement l'attention des supporters. "Contre Caen, les vingt dernières minutes du match ont été assez ternes, mais c'est normal que les joueurs lèvent le pied, le match nul arrangeait tout le monde". Ce match de la 28ème journée de ligue avait été reporté au 13 mai 2014 et s'était terminé sur un score nul de 1-1, permettant à Caen d'assurer sa montée en ligue 1, et au Nîmes Olympique de se maintenir en ligue 2. Pour le reste, la sévère défaite contre Dijon 5 buts à 1 reste une énigme pour ces supporters, qui se demande comment un match truqué par le président Conrad pourrait se solder par une défaite.

Lors du point presse de la Ligue Française de Football ce matin, le président Frédéric Thiriez a confirmé les perquisitions et gardes à vue effectuées hier et ce matin par le SCCJ (Service central des courses et jeux de la Direction centrale de la police judiciaire) sur des soupçons de trucage de matches en Ligue 2 au cours de la saison passée. "Si des faits de corruption, de trucage, d’arrangements ou même de simples tentatives sont avérés, les instances de la LFP prendront les sanctions disciplinaires ou administratives, individuelles ou collectives, qui s’imposent avec la plus grande fermeté." Le club du Nîmes Olympique risquerait de lourdes sanctions dont une rétrogradation en division inférieure si les soupçons qui concernent Jean-Marc Conrad s'avèrent fondés.

Baptiste Manzinali

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES OLYMPIQUE Les supporters inquiets sur l’avenir du club”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité