A la unePolitique

RÉGION Alary attribue des subventions à Fournier : un coup de couteau dans le dos de Denat ?

Montage : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Dans le Gard, les socialistes s'agacent après les subventions confirmées par Damien Alary (PS) au maire de Nîmes (UMP). La région se veut rassurante et affirme que chacun aura sa part du gâteau.

Faute politique ou inquiétudes excessives du département du Gard ? Ce matin, la confirmation par Damien Alary - le nouveau président socialiste de la Région - des subventions promises par son prédécesseur au maire de Nîmes (UMP) irrite grandement les socialistes du Gard. Et pour cause : selon Midi Libre, Alary va débloquer 10 millions d'euros pour le Musée de la Romanité avec, en supplément, un chèque provenant des fonds européens. Le socialiste a par ailleurs assuré que le Languedoc-Roussillon financerait la deuxième tranche de l'université Hoche et participerait à la construction des vestiaires du stade Marcel-Rouvière et à la restauration des arches des Arènes… Fournier n'a pas fait le déplacement à Montpellier pour rien !

De bonnes nouvelles pour le sénateur-maire de Nîmes qui n'hésite pas à clamer haut et fort sa bonne entente avec Damien Alary. Si fort que depuis son bureau au cinquième étage du département, Jean Denat l'a entendu… Il faut dire que le département du Gard, qui connait une situation financière extrêmement tendue, attend beaucoup de son ancien président. A quatre mois des élections départementales, ces annonces sonnantes et trébuchantes laissent perplexes… Pire, elles agacent. "Comment peut-il nous faire ça ? En pleine campagne électorale, il aide la droite ?", siffle-t-on dans les rands socialistes. Une trahison ?

Alors ce matin, Juan Martinez a pris le taureau par les cornes… Enfin presque : le président du groupe PS du conseil général a envoyé à son homologue de la région Fabrice Verdier une lettre qu'Objectifgard s'est procuré. A l'intérieur de la missive, l'élu local demande cordialement une entrevue "dès que possible" pour à la fois évoquer "les échéances électorales" et "appréhender, ensemble, cette période de mutation, avec anticipation, pour nous enrichir mutuellement". Ca ne veut pas dire grand-chose mais si on devait s'essayer à traduire, ça donnerait : "Donne-nous du fric, Damien !"

La région se veut rassurante 

Interrogée par nos soins, la région appelle à ne pas céder à la panique, assurant que les subventions à la mairie de Nîmes étaient promises depuis belle lurette par Christian Bourquin. En pleine préparation de son budget, la région affirme que chacun aura sa part du gâteau, et que le Gard bénéficiera davantage d'aides que sous l'ancien président du conseil régional… Seul gagnant de l'affaire : Jean-Paul Fournier qui, non seulement a conservé ses subventions, mais a semé une belle pagaille chez les socialistes à l'approche des départementales.

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “RÉGION Alary attribue des subventions à Fournier : un coup de couteau dans le dos de Denat ?”

  1. J’ai bien aimé « chacun aura sa part du gâteau » s’il avait dit chacun aura sa part du butin c’était pareil tout en sachant que cette manne qu’elle soit de la région ou de l’Europe provient de nos impôts, gavez-vous bien sur notre compte et encore heureux que cet aéroport fantôme ne soit plus subventionné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité