A la unePolitique

VILLENEUVE Ambiance tendue pendant et après le conseil municipal

Hier soir, lors du conseil municipal (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors du conseil municipal (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’avant dernier conseil municipal de l’année civile se tenait hier soir à Villeneuve-lèz-Avignon, et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ambiance était tendue entre le maire et l’opposition. 

La première question à l’ordre du jour, concernant la convention de groupement de commandes des produits d‘entretien notamment, a provoqué une longue intervention du conseiller de l’opposition Dominique Declomesnil.

« Que les produits d’entretien vous inspirent tant, je trouve ça impressionnant »

Le conseiller communiste a dénoncé « un processus anti-démocratique et contre-productif pour l’économie du pays », ainsi que « la mutualisation synonyme de réduction du service public, de l’emploi public et des droits individuels et collectifs. »

Une longue diatribe à laquelle le maire répondra par un trait d’ironie : « M. Declomesnil, vous venez de susciter mon admiration. Que les produits d’entretien vous inspirent tant, je trouve ça impressionnant », avant de se réjouir « pour les contribuables villeneuvois qu’on fasse des économies. » Le maire en profitera également pour souligner que le conseiller communiste dénonçait une politique « mise en place par cette majorité que vous avez soutenu », ne manquant pas faire réagir Dominique Declomesnil, qui a rappelé que les communistes n’avaient pas soutenu le gouvernement socialiste.

Dominique Declomesnil, Florent Lemont et Monique Novaretti (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Dominique Declomesnil, Florent Lemont et Monique Novaretti (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Un déni de démocratie »

Mais le principal point d’achoppement s’est trouvé à la question numéro 12, sur une modification du règlement intérieur. Une question apparemment inoffensive visant initialement à permettre aux présidents de groupes de proposer une modification dudit règlement. Initialement, car l’adjoint à l’Enseignement Xavier Belleville proposera en plus « de limiter à deux le nombre de questions orales par groupe et par conseil municipal. »

Tollé du groupe Rassemblement Citoyen, Monique Novaretti criant au « déni de démocratie », et Florent Lemont s’interrogeant : « pas sûr que ce soit légal. » Le maire leur répondra que « sinon c’est la porte ouverte à tout. Vous voulez polémiquer. Je ne suis pas là pour organiser le café du commerce à chaque fin de conseil municipal. » Les deux modifications du règlement intérieur seront votées dans le brouhaha, sans les voix de l’opposition.

Forcément, le moment des questions orales était attendu, le nouveau règlement s’appliquant immédiatement. Le groupe Rassemblement Citoyen avait proposé 5 questions orales. « On a pris les deux premières, indiquera le maire. Pour les autres je vous répondrai par écrit. » Passeront une question sur l’affichage public et une autre sur l’enregistrement vidéo des conseils municipaux. Sur cette question Xavier Belleville indiquera à Florent Lemont que « ce n’est pas une obligation. Cependant, le service communication en étudie la faisabilité. »

« La prochaine fois je vous fous mon poing dans la gueule ! »

La séance a ensuite été levée trois quarts d’heure après avoir commencée. C’est alors qu’un incident s’est produit entre le maire Jean-Marc Roubaud et le conseiller communiste Dominique Declomesnil, ce dernier disant au premier magistrat qu’il n’était « pas bien de mentir » sur le soutien supposé des communistes au gouvernement.

Jean-Marc Roubaud a alors vu rouge, et a lancé très distinctement « La prochaine fois que vous me traitez de menteur, je vous fous mon poing dans la gueule ! » Tendue, l’ambiance…

Et aussi :

Florent Lemont « indigné » : dans un communiqué envoyé dans la soirée, le président du groupe Rassemblement Citoyen a fait part de son « indignation quant au comportement du premier magistrat de Villeneuve, et président du Grand Avignon, vis à vis d'un membre de mon groupe. »

Le FN absent : le seul conseiller municipal de la liste Villeneuve Bleu Marine Gilles Caïtucoli était absent hier soir.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “VILLENEUVE Ambiance tendue pendant et après le conseil municipal”

  1. Ce sont les nouvelles méthodes de l’UMP: les menaces physiques! Après la haine des homosexuels, c’est la violence?
    Quelle honte d’un maire et ex député de prononcer des menaces physiques? Il doit démissionner de son mandat, l’UMP doit l’exclure…
    Imaginons que ces propos auraient été tenu par un FN, on aurait tous les médias nationaux, des multiples déclarations des politiques donneurs de leçon y compris à l’ump… Mais j’aimerai savoir que pensent les élus locaux ump sur cette menace physique comme F Proust, député européen?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité