Actualités

BAGNOLS Jean-Jacques Bourdin de passage pour dédicacer son livre

Jean-Jacques Bourdin était au Kiosque ce matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Jean-Jacques Bourdin était au Kiosque ce matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le journaliste de RMC était au Kiosque, rue Crémieux, ce matin pour dédicacer son livre « L’homme libre ».

Il faut dire qu’il n’est pas venu de très loin, puisqu’il était au stade des Costières hier soir pour assister au match nul du Nîmes Olympique face au Havre (3-3).

« J’ai longuement discuté avec Michel Mézy hier soir »

« On s’est régalés hier soir. Les joueurs ont eu la niaque, et on marque de jolis buts. Le coup-franc de Nouri est magnifique », a commenté l’ex-journaliste sportif.

Pour lui, ce match « on aurait pu le gagner. C’est bon signe pour l’avenir. » Le matinalier de RMC et parrain du Nîmes Olympique a également indiqué avoir « longuement discuté avec Michel Mézy (manager du Montpellier Hérault, proche de Louis Nicollin, ndlr) hier soir. C’est bien qu’il soit venu. »

Concernant l’affaire de matches présumés arrangés, Jean-Jacques Bourdin se veut confiant : « le dossier est très léger, je ne vois pas comment le club pourrait être sanctionné. La perte du statut professionnel ? Je n’y crois pas. »

Jean-Jacques Bourdin devait ensuite revenir au stade des Costières à 14 heures pour la mobilisation des supporters. « On y sera », a confirmé le conseiller général UDI Thierry Procida, venu en ami.

Le matinalier a ensuite fait une courte escale à la Bourse avant de partir pour Nîmes (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le matinalier a ensuite fait une courte escale à la Bourse avant de partir pour Nîmes (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Ça commence à m’énerver qu’on parle toujours d’’épisodes cévenols’ »

Affable, le journaliste « né à Alès » en a profité pour réaffirmer son attachement au Gard, un département où il est « toujours bien accueilli » : « Je connais bien le Gard, je l’ai sillonné quand j’étais jeune, et j’ai une maison à Mars, près du Vigan. »

Après les énièmes intempéries de la saison, le cévenol a également gentiment pesté contre l’expression fréquemment utilisée dans pareil cas : « Ça commence à m’énerver qu’on parle toujours d’’épisodes cévenols’, ça donne une mauvaise image des Cévennes. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité