A la uneEconomie

FAIT DU JOUR Dans le centre-ville de Bagnols, « les choses bougent, des commerces vont ouvrir »

La rue de la République, mardi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La rue de la République, mardi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Nous vous parlions cet été de la désertification commerciale qui touchait la rue de la République, une des principales artères commerciales du centre-ville de Bagnols.

A l’époque, 14 locaux commerciaux étaient à louer dans cette rue, et la situation était préoccupante. Six mois après, elle semble s’être (un peu) améliorée.

La Rue des Artistes, « un moyen de se démarquer »

Claudine Barthes est la chargée du service actions commerciales de la ville de Bagnols. Avec l’association des commerçants bagnolais, elle chapeaute la deuxième édition de la Rue des Artistes, une initiative testée l’an dernier rue Crémieux, et expérimentée depuis le mois d’octobre rue de la République.

Le principe : permettre à des créateurs et des artisans d’art d’occuper des locaux commerciaux disponibles du 1er octobre au 31 décembre en bénéficiant de loyers négociés et d’une aide de la mairie de 10 %. Une opération au cours de laquelle les propriétaires « ont joué le jeu » en baissant les loyers.

Pour Claudine Barthes, la Rue des Artistes est « un moyen pour la ville de se démarquer. » Dur en effet de lutter contre les grands centres commerciaux, celui du Pontet, dont la zone commerciale est plus de deux fois plus étendue que la ville de Bagnols, en tête. Alors le but est « de créer une curiosité, que les gens aient envie d’aller voir ce qui se passe. »

Deux mois pile après le lancement de l’opération dans la rue de la République, Claudine Barthes explique qu’il n’y a « qu’un commerce installé. » Un échec ? « Non, les choses bougent, des commerces vont ouvrir », affirme-t-elle. Là, ce sont « des commerces traditionnels qui ont envie de s’installer rue de la République, poursuit-elle. Hier (lundi, ndlr) une agence m’a appelée pour me dire que deux locaux étaient repris. » Pendant ce temps là, trois nouveaux locaux ont été loués par des créateurs jusqu’au 31 décembre rue Crémieux.

« Les gens disent ‘Bagnols on ne veut pas s’y installer’, ben si. »

La seule à avoir ouvert un commerce rue de la République depuis l’ouverture de la rue des Artistes c’est elle, Sarah Dakhli. Cette nîmoise d’origine, arrivée dans le Gard rhodanien en juin dernier, avait jusque là un atelier privé dans lequel elle confectionnait ses robes de mariées sur mesure, mais pas de magasin. « C’est Claudine Barthes qui m’a contactée pour me parler de la Rue des Artistes. On s’était rencontrées au Salon du Mariage », raconte-t-elle, poursuivant : « sans l’opération Rue des Artistes, je ne pense pas que j’aurais ouvert une boutique, c’est une bonne opportunité. »

La boutique de Sarah Dakhli, rue de la République (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La boutique de Sarah Dakhli, rue de la République (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Elle a donc ouvert avec l’aide de sa mère Françoise début octobre au numéro 54, dans les locaux de l’ancien magasin Célaur. « Pour l’instant, ça va, estime-t-elle. On est contentes. Après, j’avais déjà ma clientèle, le magasin m’apporte plus une clientèle de retouches. » Elle a signé un bail jusqu’au 31 décembre. Et après ? « On aimerait bien rester, mais je ne sais pas trop comment ça va se passer », explique Sarah Dakhli. Au fil de la discussion, on devine que le propriétaire du local aura sans doute le dernier mot.

Elle « pense qu’il y a un potentiel » dans le centre-ville de Bagnols. Pourtant, elle se souvient que « beaucoup de gens ont essayé de nous décourager au début. On nous disait : ‘n’y allez pas.’ »

Après la désertification commerciale, dans le centre de Bagnols « ça frémit, il y a un mouvement positif », estime Claudine Barthes. « Les gens disent ‘Bagnols on ne veut pas s’y installer’, ben si. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “FAIT DU JOUR Dans le centre-ville de Bagnols, « les choses bougent, des commerces vont ouvrir »”

    1. Bonjour TOM30,

      La coquille est corrigée, merci de votre vigilance.

      Bonne journée

      PS : je pense que vous vouliez écrire « trouvez », non ? Sans rancune 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité