Actualités

ALÈS La permanence du député Verdier murée par les buralistes

Fabrice Verdier, député PS . Droits réservés.
Fabrice Verdier, député PS . Droits réservés.

Difficile pour le député Fabrice Verdier (PS) d'accéder à sa permanence parlementaire ce matin. Une quinzaine de buralistes en colère avaient bloqué l'entrée de l'immeuble avec des plaques de béton cellulaire et accroché une banderole dénonçant un député "aux abonnés absents". Une façon de manifester leur mécontentement contre la hausse des prix du tabac décidée par le gouvernement.

Dans un communiqué, Fabrice Verdier se dit "surpris" : "Le lundi 24 novembre dernier les députés gardois rencontraient les représentants de la Chambre Syndicale des Buralistes du Gard. Suite à cette rencontre un amendement ainsi qu’un courrier défendant leurs intérêts ont été déposés par les députés Fabrice Verdier et William Dumas auprès de l’Assemblée nationale". Il indique ensuite "laisser la porte ouverte" même s'il est "difficile de poursuivre le dialogue quand on se heurte à un mur".

A Nîmes, la permanence parlementaire de Françoise Dumas a également été murée par les buralistes ce matin.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “ALÈS La permanence du député Verdier murée par les buralistes”

  1. Quand c’était Roustan , député totalement absent à l’assemblée pour défendre la circonscription , les buralistes étaient bien sages.
    Le tabac tue c’est une évidence. Je vois un gouvernement encourager la conso de tabac. Ce métier est malheureusement appelé à disparaître à moins d’y accoler une activité annexe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité