A la uneActualitésPolitique

NÎMES Budget 2015 : Jean-Paul Fournier se serre la ceinture

Photo d'illustration mairie de Nîmes. Photo : Objectif Gard /
Photo d'illustration mairie de Nîmes. Photo : Objectif Gard /

Pour absorber la baisse des dotations et le coût de la réforme des rythmes scolaires, la ville de Nîmes a décidé de rogner sur ses frais de personnel et les subventions. 

Comme la plupart des villes du Gard et de Navarre, les équipes municipales sont soumises en 2015 à la baisse de leurs dotations budgétaires, actée dans la loi de Finances. Pour Nîmes, le manque à gagner s'élève à quatre millions d'euros. Ajouté à cela : le coût de la réforme des rythmes scolaires (2,1 millions) et les dépenses liées aux intempéries (1,7 millions), le budget 2015 "marque une rupture dans l'évolution financière de la collectivité en raison d'un contexte inédit de désengagement de l'Etat", vilipende Jean-Paul Fournier.

Samedi, le conseil municipal est appelé à se prononcer sur le budget primitif et les différents "choix stratégiques" adoptés par la majorité UMP-UDI. Promesse de campagne oblige, Jean-Paul Fournier et son adjoint UDI aux finances Yvan Lachaud n'augmenteront pas les impôts… Et ne les baisseront pas non plus : "C'est vrai que c'était une autre promesse de campagne, mais nous n'avons jamais dit que ce serait à partir de la première année de ce nouveau mandat", rappelle le maire. L'hôtel de ville a donc décidé de réduire la voilure dans différents services tout en maintenant le niveau d'épargne à 24,8 millions d'euros et le niveau d'investissement à 51 millions d'euros, soit 15% de plus par rapport à 2014.

Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole et Jean Paul Fournier, sénateur maire de Nîmes. Photo : Coralie Mollaret.
Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole et Jean Paul Fournier, sénateur maire de Nîmes. Photo : Coralie Mollaret.

Nuit des jardins supprimée 

Au rayon des économies, les enveloppes dédiées aux subventions diminuent de 8,26 %, soit 1,9 millions d'euros. Par conséquent, la Nuit des Jardins est supprimée (255 000 euros) ainsi que le spectacle équestre de la feria (84 000 euros). L'équipe municipale prévoit la fermeture du centre de vaccination international (20 000 euros et 2 postes) et entend passer en biennale le Festival de la BD (154 000 euros). Concernant les frais de personnel, un départ sur deux à la retraite ne devrait pas être remplacé et les enveloppes (intermittents, vacataires, non titulaires, heures supplémentaires) liées aux ressources humaines devraient diminuer de 1,1 millions d'euros.

Si pour la mairie les ajustements sont "forts et responsables", l'opposition dénonce par la voix de Catherine Bernié-Boissard une "incohérence" : "la Nuit des Jardins était un spectacle populaire qui attirait à Nîmes un public autre que celui des corridas. Et quid de l'augmentation des personnels à Nîmes Métropole avec laquelle il n'y a plus de mutualisation…"

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “NÎMES Budget 2015 : Jean-Paul Fournier se serre la ceinture”

  1. Le musée de la romanité, l’achat de places et de pub à Nîmes Olympique (630 000 Euros)… sous le bling-bling la réalité pointe > l’équipe Fournier ne tient pas ses engagements concernant les impôts.
    Il faudra une nouvelle équipe pour remettre de l’ordre dans les comptes et dans la ville. Reprendre la main sur l’eau, la restauration, les transports, le stationnement secteurs dans lesquels les multinationales s’engouffrent.
    Quant au désengagement de l’état…le libéral Fournier devrait s’en réjouir, c’est sa politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité