A la unePolitique

SPÉCIAL FÊTES En trois coups, Hubert Ratel, patron de la Grande Bourse, revient sur l’année 2014

3 coups

Pendant les fêtes de Noël, Objectif Gard vous propose un nouveau rendez-vous. Du lundi au vendredi, à 14 heures, une personnalité Gardoise reviendra sur l’année 2014 avec un exercice imposé : les trois coups. Pour ce premier numéro, le patron de la brasserie la Grande Bourse à Nîmes, Hubert Ratel, a répondu à nos questions non sans une certaine ironie…

Son coup de cœur ?

« C’est la baisse de la redevance que la mairie de Nîmes a attribué à Simon Casas pour la gestion des spectacles tauromachiques. C’est passé de 350 000€ à 125 000€, soit une baisse de 225 000€. J’attends avec impatience la nouvelle grille tarifaire des Arènes qui, sans aucun doute, suivra la baisse de cette redevance… »

Son coup de gueule ?

« Je n’ai pas aimé l’image de la politique qui, dans les moments difficiles, n’arrive pas à s’unir pour un second tour des élections municipales ».

Son coup de sang ?

« J’aimerais que les énarques remplacent le cours de troisième année « Comment je me fais réélire et pourquoi ? » par « Comment on gère son pays en faisant de l’économie ? ». Vive la République ! »

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité