A la uneActualités

RÉTROSPECTIVE 2014 Octobre : Épisodes Cévenols à répétition

ais

Lasserpe Rétro

La fin de l’année offre généralement l’occasion de prendre de bonnes résolutions pour les douze mois à venir… Mais aussi de dresser le bilan de l’année écoulée. Objectifgard ne faillira pas à cette tradition, en proposant à compter du lundi 22 et jusqu’au vendredi 2 janvier, une rétrospective des grands événements de l’année 2014.

Épisodes cévenols à répétition. En ce mois d'octobre, la nature n'en a pas fini avec les gardois. Après un mois de septembre déjà difficile pour beaucoup de communes, un nouvel épisode cévenol d'une extrême violence surgit entre le 9 et le 13 octobre 2014. Le vendredi matin, Météo France maintien la vigilance orange dans tout le département, et les ennuies commencent. Vers 11h30, le bilan des routes coupées et sinistrées et désastreux. Au Conseil Général, l'actuel président Jean Denat réuni une cellule de crise afin d'alerter les citoyens sur les heures à venir. Et si le calme semble être revenu, "le pire est sans doute à venir" déclarait-il. En témoigne les reportages effectués sur le terrain, de Vergèze à Caveirac en passant par l'ancienne route d'Alès et Russan, le constat est sans appel. La situation ne reviendra à la normale qu'à partir du lundi 13 octobre avec la fin des alertes de Météo France.

Saint-Laurent-le-Minier après les inondations. (photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Saint-Laurent-le-Minier après les inondations. (photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Début des affaires du Nîmes Olympique. Le 14 octobre, nous apprenions que l'un des actionnaires du club, Serge Kasparian, était mis en examen pour des chefs d'extorsion en bande organisés, abus de confiance, blanchiment en bande organisée et association de malfaiteurs. Des affaires qui ne concernaient, dans un premier temps, pas le club, mais le Cercle Cadet, société détenue par Kasparian. Au 15 octobre, le staff et les joueurs sont tout sourires sur la photo officielle 2014-2015. Pourtant, si Jean-Marc Conrad veut clairement dissocier les affaires personnelles de Kasparian du Nîmes Olympique, c'est aussi l'occasion pour les services de police de faire d'autres découvertes. Les mise sur écoute de l'actionnaire révèleront par la suite des discussions tendancieuses avec Conrad et sera le début de l'affaire des matchs truqués.

Jean-Marc Conrad, président de Nîmes Olympique. (photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Jean-Marc Conrad, président de Nîmes Olympique. (photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Un Tati qui ouvre, un Tati qui brûle. Le 29 octobre, le tout nouveau magazin Tati de la ZAC du Mas des Rosiers ouvre ses portes et laisse entrer une foule impatiente. 4 000 m2 de rayons d'accessoires pour la maison, de vêtements, de bonbons, ou de bijoux qui font le bonheur des consommateurs. Mais malheureusement, dès le lendemain, un incendie se déclare dans l'après-midi. En cause : un isolant sur le plafond qui aurait brûlé entre le bardage et la toiture. 18 sapeurs-pompiers arrivent alors sur place pour éteindre le début d’incendie, sans gravité. Mais ce n'est pas fini. En début de soirée, un deuxième départ de feu est signalé au niveau du toit du magasin. Cette fois-ci, l’alarme anti-incendie se déclenche et le système d’arrosage automatique se diffuse à l’intérieur du magasin. Il a fallu plusieurs minutes aux soldats du feu pour localiser parfaitement l’origine du feu et y mettre un terme. Un gardien restera sur les lieux au cours de la nuit, et le magazin ré-ouvrira ses portes quelques jours plus tard. Plus de peur que de mal.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité