A la uneActualités

NÎMES Les nouveaux nîmois accueillis par Jean-Paul Fournier et son équipe

L'accueil des nouveaux nîmois. Photo Tony Duret / Objectif Gard
L'accueil des nouveaux nîmois. Photo Tony Duret / Objectif Gard

De 9h à 12h ce samedi matin, plusieurs centaines de personnes ont franchi pour la première fois les portes du Carré d’Art à Nîmes où se tenait, comme chaque année, l’accueil des nouveaux nîmois. Vers 10h, le sénateur-maire de la ville, Jean-Paul Fournier, entouré par la majorité de ses adjoints, a partagé son plaisir d’accueillir ces nouveaux habitants : « Vous êtes 1 000 nouveaux nîmois en 2014, a-t-il précisé. La barre des 150 000 personnes a été franchie. J’espère que vous aimerez cette ville autant qu’on peut l’aimer ». Avant de présenter les grands chantiers qui attendent la ville cette année : le Trambus qui fera le tour de l’écusson, l’aménagement des places de la ville ainsi que le début des travaux du musée de la romanité. Et de détailler les plus importantes manifestations comme les incontournables ferias et les « jeudis de Nîmes ».

Dans cet imposant hall du Carré d’Art, les services de la ville ont parfaitement quadrillé le terrain pour que rien n’échappe aux visiteurs. Tri des déchets, sécurité, marchés, commerces, musées, théâtres, conservatoire, sports… Tous les domaines étaient présentés aux nouveaux arrivants.

Trois d’entre eux ont aimablement accepté de nous en dire un peu plus sur eux :

Stéphane et Fabienne, deux nouveaux arrivants. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Stéphane et Fabienne, deux nouveaux arrivants. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Corinne, retraité : « Je suis une jeune retraitée. Avec mon mari, on voulait quitter Paris où je travaillais comme juriste. Nîmes me plaît énormément. Je dis bravo pour les travaux réalisés, pour la restauration des monuments. C’est une ville chargée d’histoire, une ville qui évolue dans le bon sens. La construction du musée de la romanité m’intéresse beaucoup tout comme l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco. Enfin, Nîmes est un point central pour aller dans beaucoup d’autres villes ».

Fabienne et Stéphane : « Nous sommes à Nîmes depuis début octobre pour le travail. Je suis dans la communication, explique Fabienne, et nous arrivons de Normandie. Nous ne connaissons pas Nîmes mais le positionnement géographique est intéressant. Et puis, il y a le climat ! ». Son compagnon, Stéphane, ajoute : « J’ai suivi Fabienne. Je suis à la recherche d’un emploi mais je projette d’ouvrir quelque chose autour de l’immobilier. Sinon, je pensais que Nîmes était une ville plus dynamique, que ça bougeait un petit peu plus. Mais c’est peut-être parce que c’est l’hiver. Attendons les férias… »

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité