A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE – VALENCIENNES : 2-0. Les crocos confirment !

Nîmes olympique

Ce soir, pour la première fois de la saison, le Nîmes Olympique a enchaîné deux victoires consécutives. Six points sur six mais surtout une remontée en flèche au classement puisque Nîmes est désormais dixième !

Hormis une tête non cadrée de Coulibaly sur un corner où la défense nîmoise est loin d’être irréprochable (4’), les crocos n’ont pas soufferts en cette première mi-temps. Ils auraient même pu rentrer aux vestiaires avec deux-trois buts d’avance si l’adresse avait été au rendez-vous. A la 7e minute de jeu, Parpeix sert Robail qui arme une frappe du gauche qui rase le montant de Laquait. Première alerte. Un nouveau caviar de Parpeix trouve cette fois Maoulida qui, à dix mètres, parvient à manquer le cadre (15’). La plus belle action de cette mi-temps est l’œuvre de Nouri. Le jeune papa (sa fille est née mardi, NDLR) réussit une merveille de contrôle, met son défenseur dans le vent, contourne deux autres joueurs avant d’envelopper une frappe du gauche qui rase la lucarne. Une frappe qui méritait un bien meilleur sort (25’). Maoulida, toujours pas inspiré, manquera une nouvelle occasion en or. Servi par Nouri, l’attaquant nîmois choisit le contrôle plutôt que la frappe. Encore faut-il le réussir. Ce qui ne sera pas le cas et ce qui permet à Valenciennes de repartir aux vestiaires sans avoir pris de but.

La maladresse des nîmois va être gommée par deux faits de jeu. Le premier intervient grâce à l’arrière droit nîmois, Kevin Renaut, premier match en Ligue 2 et certainement l’homme du match, qui parvient à obtenir un penalty mérité à son équipe. Maoulida s’exécute et prend le gardien à contre-pied (51’). 1-0. Deuxième fait de jeu un quart d’heure plus tard quand Baradji est exclu sur un geste plus maladroit que méchant. Tout juste entré en jeu, le valenciennois lève son pied un peu trop haut au moment même où Robail mettait la tête. Ca ne pardonne pas. Rouge pour les deux : un carton pour Baradj, celui du sang pour Robail qui filera aussi sec aux urgences pour être recousu. Les entrées de Koura et Mendy apportent de la fraicheur et de la vivacité à l’attaque nîmoise et c’est logiquement que Nouri, à la réception d’un centre de Koura, doublera la mise d’un intérieur du pied dans le petit filet opposé (80’). 2-0. Succès amplement mérité des crocos qui se déplacent à Dijon (2eme) vendredi prochain.

Bernard Casoni, entraîneur de Valenciennes. Photo Tony Duret / Objectif gard
Bernard Casoni, entraîneur de Valenciennes. Photo Tony Duret / Objectif gard

Les réactions :

José Pasqualetti : « C’est une victoire méritée et en plus les autres résultats nous sont favorables donc c’est une bonne soirée. On a parfois joué avec trop de précipitation, on a manqué de justesse, on a également trop reculé dans les 20 premières minutes mais il faut savourer. On prend six points en deux matches et ça nous met du baume au cœur. Ca redonne de la confiance »

Bernard Casoni : « Je suis déçu parce que plein de petits détails font qu’on se retrouve dans une situation difficile. On donne des ballons, on n’est moins spontanés. Félicitations à Nîmes qui a joué avec des valeurs. Nous, les valeurs, elles sont absentes ».

Riad Nouri : « Ca a été une très très belle semaine. On a eu pas mal de discussions, on a repris les principes et on est reparti sur de bonnes bases. En plus on ne prend pas de but et on en marque. C’est bien ! »

Romain Sartre : « Quand on ne prend pas de but, on a plus de chances de l’emporter. La victoire fait du bien. On ne boude pas notre plaisir surtout avec tout ce qui nous est tombé dessus depuis six mois ».

Mathieu Michel : « Ca fait deux-trois matches qu’on a trouvé une assise défensive. J’ai un peu moins de boulot mais c’est encore plus dur car il faut rester concentré. Tout le monde fait le travail, l’état d’esprit est collectif. On est dans le vrai ! »

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close